Partager

Mme Ursula Von der Leyen, ministre allemand de la Défense était dans nos murs hier, jeudi 6 février. Au cours de son séjour, elle a rencontré le président de la République, le ministre malien de la défense, les instructeurs allemands engagés dans le cadre de l’EUTM à Koulikoro… Son déplacement au Mali était destiné à réaffirmer la nouvelle position de l’Allemagne qui entend s’investir davantage en Afrique notamment au Mali. Cependant, même si l’Allemagne a décidé d’accroitre son implication en Afrique, il faut noter que le déploiement des troupes allemandes ne se fera pas de si tôt.

L’Allemagne ne compte plus rester en marge du processus de reconstruction au Mali. C’est pour réitérer cette volonté que le ministre allemand de la Défense, Mme Ursula Von Der Leyen a effectué une visite au Mali hier, jeudi 6 février. Ainsi, après un entretien qu’elle a eu avec le président IBK et son homologue de la défense, Soumeylou Boubèye Maïga, elle s’est prêtée aux questions des journalistes au cours d’une conférence de presse au palais de Koulouba.

Selon Mme Von Der Layen, son pays développe plusieurs coopérations avec le Mali notamment dans le domaine militaire et civil. Elle a également fait part de son respect pour « la façon avec laquelle le peuple malien est en train de reconstruire sa jeune démocratie ». C’est dans ce cadre qu’elle a promis une intensification de cette coopération. Elle a en outre spécifié les domaines dans lesquels son pays intervient au Mali notamment la remise à niveau de l’armée malienne ainsi que l’équipement de cette dernière. Elle s’est félicitée des efforts déployés par le gouvernement malien en vue d’un désarmement pacifique des groupes armés et une réconciliation entre les différentes communautés du pays conformément à la déclaration du Conseil européen.

De son côté, le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga a indiqué que cette visite fait suite à celle effectuée en Allemagne en décembre dernier par le Président IBK. On comprend ainsi qu’à travers ses efforts, l’Allemagne met tout en œuvre pour que le Mali puisse assurer sa propre sécurité.

Le ministre Soumeylou Boubèye Maïga a indiqué que cela témoigne de l’excellence des relations bilatérales entre les deux pays ainsi que la volonté de consolider et de diversifier cette coopération. Il a souligné que le soutien de l’Allemagne au Mali est dénué de tout enjeu géopolitique. Avant de rappeler que « l’Allemagne contribue déjà au renforcement de nos capacités et fait en sorte que nous puissions reconstruire progressivement notre outil militaire et contribue avec nos partenaires à la stabilité et la sécurité régionale et internationale « .

Notons que ce changement d’attitude de l’Allemagne avait été confirmé par Gerd Müller, le ministre allemand de la Coopération. Ce dernier avait d’ailleurs, précisé qu’il est en contact avec son homologue français pour voir de quelle manière apporter une aide durable au développement du Mali. Il faut préciser qu’au mois de mai dernier, le gouvernement allemand avait décidé d’octroyer 100 millions d’euros sur deux ans pour soutenir la stabilité et le développement du Mali. Par ailleurs, malgré la persistance de l’instabilité au nord du Mali, l’Allemagne n’envisage toujours pas d’envoyer des troupes. Du coup, sa position concernant ce dossier n’a pas tellement évolué.

Massiré DIOP

L’Indépendant du 7 Février 2014