Partager

La salle de conférence du ministère de la Santé, a servi de cadre de la 6ème session du comité tripartite central de la convention avec l’Agence Française de Développement et la Coopération Technique Belge (convention AFG/CTB) autour du programme d’Appui au Développement Sanitaire et social de la région de Mopti.

C’était le vendredi 9 mai 2008). Ce programme qui couvre l’ensemble des composantes du PRODESS II tant pour la santé que pour le développement social a pour objectif le renforcement du système socio-sanitaire de la région de Mopti.

Pour un montant global de 10 milliards FCFA, ce programme est destiné à améliorer les infrastructures sanitaires, notamment la construction et ou la réhabilitation de 10 centres de santé communautaire, la construction du centre de santé de référence de Youwarou et du nouvel hôpital de Mopti à Sévaré, le renforcement du système socio-sanitaire de la région de Mopti.


Le secretaire géneral du ministère de la santé

A la cérémonie d’ouverture le secrétaire général du ministère de la Santé Dr Lanséni Konaté a souligné que si le démarrage du programme d’Appui au Développement sanitaire et social a connu quelques difficultés, il faut se réjouir de constater qu’il entre dans sa phase active.

A en croire Dr Konaté, on peut retenir comme actions majeures au titre de 2007 : la sélection de l’AGETIER pour la maîtrise d’ouvrage délégué (MOD), elle a en charge de mener les différentes études, de mener à bien les travaux de construction prévus dans le programme; la réalisation d’appui dans le domaine de la planification, des besoins en formation de la région, du plan d’accompagnement de l’EPH Sominé DOLO;

l’appui au programme opérationnel (PO) régional par le financement des activités prévues sur le programme;

la mise en formation des spécialistes destinés à renforcer les capacités de l’EPH ; la médicalisation des CSCOMS. En plus, selon lui, l’année 2008 sera marquée par : la réalisation des études architecturales ; la réalisation du projet d’établissement 2009-2013 de l’EPH Sominé DOLO qui prendra en compte la transition vers le nouvel hôpital ;

la recherche action pour renforcer le système de santé ; l’évaluation à mi-parcours du projet ; la construction de 5 CSCOMS et la construction du Csréf de Youwarou.

Réaliser efficacement et à temps les activités programmées

Il a par ailleurs attiré l’attention des partenaires techniques et financiers (PTF) sur l’importance que le département accorde à l’évolution de ce programme et le souhait du respect du calendrier qu’ils ont fixés. Pour lui, ils doivent donc faire le parti pris de l’action pour que le projet avance.

Il a également invité les responsables socio-sanitaires à plus de rigueur dans le suivi des différentes composantes du programme et dans la recherche par le dialogue des voies et moyens pouvant permettre la réalisation effective et à temps des activités programmées.

Dado CAMARA

13 Mai 2008