Partager

Le Colonel Kadhafi, désormais président de l’Union africaine, vient de passer 3 jours à Nouakchott. Médiateur dans la crise mauritanienne, il a pris acte du coup d’Etat et encouragé les Mauritaniens à regarder vers l’avenir. Une visite qui a semé le trouble dans le pays. L’avion de Kadhafi a décollé vers 14 h ce jeudi, après 3 jours d’une visite à la fois religieuse et diplomatique. A l’occasion de la fête du Mouloud, qui marque la naissance du prophète, le Guide libyen a dirigé mardi soir une grande prière collective à Nouakchott. Mais ce n’est pas tout. En tant que président de l’Union africaine, il a aussi profité de ce déplacement pour tenter de dénouer la crise politique qui ronge le pays depuis sept mois, depuis le putsch militaire du 6 août dernier. Des contacts ont ainsi été noués entre les différentes parties mauritaniennes et son émissaire spécial, Raffa El-Madani. Le Guide libyen a de son côté rencontré plusieurs leaders politiques du pays. Mais à l’heure du bilan, il est bien difficile de dire si cette médiation a été une réussite ou un échec. D’après un observateur étranger, « cette visite a contribué à cristalliser les positions des différentes parties »(Rfi)