Partager

Répondant à l’appel de la nation, des Maliens de la diaspora font échec à la tentative des rebelles de faire reconnaître leur prétendue «République de l’Azawad» par la communauté internationale. Ils continuent de faire preuve de citoyenneté. Après leur grande mobilisation devant le Parlement européen à Strasbourg, nos citoyens de France ne baissent pas la garde face aux marchands d’illusions.

Sans crier gare, les Maliens de la diaspora font honneur à la nation. A la différence des hommes politiques qui se tiraillent pour des strapontins alors que la reconquête des régions occupées du Nord demeure hypothétique, les Maliens de la diaspora jouent leur partition.

Il y a deux semaines, ils ont tenu en échec les irrédentistes maliens connus sous le vocable de MNLA, d’Ançar Eddine, d’Aqmi, de Mujao et leurs alliés tentés de faire reconnaître la prétendue « République de l’Azawad ».
Leur mobilisation de haut standing a été renforcée ce jour-là par l’éclairage des deux illustres députés du Nord : Assarid Ag Inbarcawane et Mme Haïdara Aïssata Cissé dite « Chato ». Résultat : la lumière faite sur la ténébreuse histoire de l’Azawad a vite convaincu les eurodéputés qui ont débouté les illusionnistes du Nord-Mali.

L’acte courageux et patriote de nos compatriotes de l’étranger n’a pas manqué de faire des heureux. Le gouvernement du Mali, à travers un communiqué du ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, ne s’est pas fait prier pour saluer à sa juste valeur la forte mobilisation de nos concitoyens.

« Le gouvernement de la République du Mali a suivi avec un vif intérêt la forte mobilisation de ses compatriotes d’Europe à l’occasion de la conférence organisée à Strasbourg, siège du Parlement européen, par l’eurodéputé François Alfonsi sur le thème la situation des Touaregs au Mali : dialogue avec le MNLA », explique le communiqué.

« Le gouvernement les encourage à préserver dans cette noble voie et les invite à demeurer vigilants pour faire échec à la campagne d’intoxication et de falsification en faveur de la création d’un Etat fictif et barrer la route à tous les marchands d’illusions. Le gouvernement du Mali saisit cette occasion pour adresser ses vives félicitations à tous ses ressortissants en Europe qui se sont mobilisés pour la cause de la patrie et les encourage à maintenir en la renforçant la dynamique actuelle », poursuit le communiqué.
Hier mercredi 6 juin 2012 nos compatriotes ont tenu un autre meeting devant l’ambassade de la Mauritanie en France. Depuis des mois, ce pays héberge les militants du MNLA, d’Ançar Eddine, d’Aqmi…

C’est ce que dénoncent nos compatriotes de l’étranger qui suivent de près et avec intérêt l’évolution de la situation au bercail.
Un choix qui sera également salué par le gouvernement du Mali qui ne devra plus se fier uniquement à ceux qui sont sensés faire sortir le pays de l’ornière.

Ben Dao

L’Indicateur du Renouveau du 7 juin 2012