Partager

Quelque 3000 pieds de Moringa pour reconstituer le couvert végétal à Korodougou dans le cercle de Bla.

Pour la restauration du couvert végétal dans la Commune rurale de Korodougou, cercle de Bla, le Centre de recherche et d’expertise pour le développement local a lancé le week-end dernier une opération de reboisement avec 3000 pieds de Moringa. C’était en présence des autorités traditionnelles et administratives du cercle.

La restauration des terres, la biodiversité et la lutte contre la désertification sont des approches alternatives à la réduction de la pauvreté. En réponse à ces besoins, le Centre de recherche et d’expertise pour le développement local (Credel) a initié un programme de reboisement dans la Commune rurale de Korodougou, cercle de Bla.
Placé sous le signe de la lutte contre le changement climatique en zone sahélienne, l’objectif était de contribuer à la restauration des terres dégradées et offrir aux communautés un meilleur cadre de vie à travers la plantation de diverses variétés de plants pour la satisfaction des besoins en énergie domestique, en bois de chauffage et en bois d’œuvre.

Selon le président du Credel, Abdoulaye Traoré, le développement passe par la lutte contre le changement climatique. « Et l’aide la plus noble et la plus utile est et sera toujours celle qui proviendra de nous-mêmes. Le Credel est un bureau pluridisciplinaire qui réunit les compétences d’experts dans différents domaines techniques, tant au point de vue des missions, que dans les domaines d’interventions… »

Et de poursuivre : « Conformément à ses documents constitutifs, le Credel s’est fixé comme objectifs de faire des opérations de développement, d’appui-accompagnement des projets et de renforcement des capacités des acteurs à la base. Cette opération s’inscrit dans ce cadre. Elle permettra de restaurer les écosystèmes dégradés parce que c’est un devoir noble contre les effets des changements climatiques… »

Pour le président du Credel d’autres activités seront bientôt lancées pour impulser le développement de la Commune.

Bréhima Sogoba

L’Indicateur du Renouveau du 18 Septembre 2017