Partager


Après avoir félicité le nouveau bureau de l’AMM pour son élection, le ministre de l’Administration territoriale et des collectivités locales, le général Kafougouna Koné, s’est dit disposé à s’impliquer dans une médiation entre les deux maires, Boubacar Bah et Abdel Kader Sidibé, qui se disputent la tête de l’Association des municipalités du Mali. La rencontre s’est déroulée dans l’après-midi d’hier dans la salle de conférence du ministère de l’Administration territoriale et des collectivités locales.

L’intervention du ministre Kafougouna Koné était très attendue par les uns et les autres, hier, lorsqu’il recevait le nouveau bureau de l’Association des Municipalités du Mali (AMM), conduit par son président, Boubacar Bah dit Bill, maire de la Commune V du District de Bamako. Devrait-il applaudir le nouveau bureau ou le tancer d’attendre que le juge statue sur le contentieux l’opposant au président sortant ?

Le chef du département de l’administration territoriale a félicité tous les maires membres du bureau que préside Boubacar Bah pour leur élection. « C’est aussi l’occasion pour adresser toutes mes vives félicitations à tous les maires élus lors des dernières élections. Mais, je dois dire que je suis très peiné de voir qu’au sein de votre association, il y a un certain nombre d’incompréhensions… « .

Et le ministre Kafougouna de rappeler que le rôle principal de cette association (l’AMM), c’est de travailler au développement local. « Je précise que cette association ne dois pas être considérée comme n’importe laquelle. Nous devons tous nous engager pour aller vers un vrai développement local au lieu de nous disputer« . Il a ajouté que les membres du bureau de l’AMM doivent se battre pour un mieux-être des populations des différentes communes du pays.

Répondant à une question d’un maire par rapport à la contestation du nouveau bureau par certains maires, dont le président sortant de l’association, le général Kafougouna Koné dira qu’il envisage s’impliquer dans une médiation entre le président entrant et le sortant.

Auparavant, le nouveau président de l’AMM, le maire de la Commune V du District de Bamako, Boubacar Bah avait planté le décor. « Nous sommes venus vous présenter le nouveau bureau de notre association. Il a été mis en place par le dernier Congrès et est composé de 75 membres représentant la diversité des 704 collectivités territoriales. Compte tenu de la distance et en raison de divers empêchements, les maires des régions de Kidal, Tombouctou, Gao, sont absents. Chacun va se présenter…« . Ce qui fut fait.

Il faut signaler que le maire de Mopti, Oumar Bathily, a soumis, au ministre, au nom de ses collègues, la doléance de voir lever la suspension du lotissement. Suspension qui avait été décidée par le Gouvernement depuis la période électorale (Communales). Doléance à laquelle le ministre a promis d’apporter satisfaction très prochainement. Après le département de tutelle, les membres du nouveau bureau de l’AMM avaient mis le cap sur le Haut Conseil des Collectivités pour une cérémonie similaire.


Bruno Segbedji

03 Juin 2010