Partager

Depuis des lustres, la constitution du cabinet présidentiel est attendue avec intérêt par des barons de l’Adéma. L’espoir de figurer dans ce cabinet pour certains s’amincit au point qu’ils ne veulent même plus en entendre parler.

Des barons de l’Adéma/PASJ ne sont tous pas contents du président de la République par intérim, Pr. Dioncounda Traoré. Depuis longtemps, ils étaient en mouvement au sein du parti pour pousser celui-ci à mettre en place son cabinet, avec l’espoir d’y figurer, surtout que des accords avaient été conclus dans ce sens à la veille de la présidentielle avortée du 29 avril 2012.

Dioncounda Traoré a été président du Mali mais avant les élections.
A l’Adéma, ceux qui avaient eu la promesse d’être nommés dans le cabinet présidentiel ont estimé que cela ne change rien, et que Dioncounda devrait immédiatement les appeler dans son cabinet.

Depuis longtemps, ils étaient dans cette attente, les yeux toujours rivés sur Koulouba, sans rien voir venir. Il semble que certains ont perdu l’envie de ces nominations qu’ils ont attendues en vain.

Selon des indiscrétions, un baron Rucher dont la rumeur de sa nomination à la présidence de la République avait déjà fait le tour des rédactions, ne serait même plus disposé à accepter sa nomination même si Dioncounda venait à en décider ainsi demain. Lui et d’autres s’estiment trahis par le président qui n’aurait pas respecté sa parole.

La constitution du cabinet de Dioncounda prévue cette semaine nous dira si les uns vont réviser leurs décisions et que l’autre va se racheter ?

Abdoulaye Diakité

L’Indicateur du Renouveau du 31 octobre 2012.