Partager

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow, a visité hier, le chantier du nouveau Centre National d’immunisation (CNI). Une infrastructure qui permettra à notre pays de se doter de logistique adéquate pour une meilleure conservation des vaccins.

La construction de ce centre entre dans le cadre des réformes de notre système de santé en cours. Ce nouveau centre, une fois prêt, permettra d’assurer la conservation dans des conditions appropriées des vaccins dans notre pays. Le projet est financé par l’Unicef pour un montant total de 538,4 millions de F CFA. Il comprendra 10 chambres froides d’une capacité de 40 m3 chacune, des bureaux, une salle d’attente, une salle de réfection, une salle de sur-presseur, une guérite, un magasin (sec), un local technique et un local groupe. Le taux d’exécution des travaux est de 34% contre 52% de délai consommé alors que le délai de livraison était de 18 mois. Les travaux sont exécutés par l’Agence Malienne de Construction.

(AMC BTP). Constatant un retard sur le délai d’exécution, Pr. Samba Sow a, sur place, donné des instructions fermes à l’entreprise pour que le centre soit livré d’ici fin juin 2019.
Selon le ministre, la vision des plus hautes autorités du pays est de relever le niveau du plateau technique à travers la réforme du système de santé. Il s’est réjoui de la construction de ce centre qui est d’une importante capitale pour notre pays, où le taux de mortalité infantile est très élevé. Aux dires du ministre, le nouveau Centre national d’immunisation (CNI) a une capacité lui permettant de conserver des vaccins pour les 18 millions de Maliens. Avant de quitter les lieux, Pr. Samba Sow a rendu une visite de courtoisie au personnel de la direction nationale de la santé(DNS), contiguë au CNI.

Les travailleurs de la DNS ont félicité le ministre pour sa reconduction à la tête du département de la Santé et l’Hygiène Publique, tout en lui rassurant de leur accompagnement sans faille pour la réussite de sa mission.
Pr. Samba Sow les a remerciés pour leur attention envers sa modeste personne. Il les a exhortés à plus d’efforts pour relever ensemble les défis et d’œuvrer toujours pour l’intérêt des agents de la santé et de la population malienne.

A.D.
L’Indicateur du Renouveau du 19 Septembre 2018