Partager

Ainsi en une première programmation, six bibliothèques ont été listées avec le nombre de folios, le titre et l’auteur pour chaque manuscrit.

Cette activité s’est déroulée avec une équipe de trois personnes par bibliothèque ; le bibliothécaire étant la troisième personne.

C’est donc cinq jeunes et cinq bibliothécaires qui ont bénéficié de cette action qui a créé des emplois temporaires entièrement pris en charge par l’ONG.

En une seconde programmation, d’autres bibliothèques seront intéressées et d’autres jeunes gens employés. Sans conteste la SAVAMA-DCI, à travers ses activités, s’efforce à contribuer un tant soit peu à la résolution de l’épineux problème d’emploi.

Ces activités peuvent s’étendre sur des mois, voire des années dans la mesure où s’opère de plus en plus une profonde sensibilisation qui amène les détenteurs de manuscrits dans une logique d’ouverture participative et dynamique partenariale.

Toujours dans le cadre des activités, l’ONG a entamé le catalogage de 1500 manuscrits au niveau de trois bibliothèques. Cette activité a créé de l’emploi pour plus de dix-sept personnes.

Modibo Keita, correspondant Tombouctou

14 août 2006.