Partager

———————————————-

EVITER CERTAINES MALADIES

Le Paludisme

Pour ne pas durant votre séjour, attraper une bonne crise de palu, consulter dans votre pays avant de venir au Mali, un médecin qui vous prescrira ce qu’il faut, avant, pendant et après votre séjour au Mali.
Arrivé au Mali, utilisez toujours si possible une moustiquaire, ou pomper de l’insecticide contre les moustiques. Cependant, la moustiquaire reste plus efficace.

Les maladies diarrhéïques, épidémiques et le Choléra …

Pour éviter ces maladies, lavez-vous toujours les mains avec de l’eau propre et du savon, avant chaque repas. Ne buvez que de l’eau bouillie et/ou potable, et ne mangez que des aliments bien cuits. Mangez exclusivement des fruits pelés.
Dès que vous attrapez une de ces maladies, allez immédiatement consulter un médecin ou tout autre agent de santé.

Consultez un médecin avant d’envisager des randonnées dans les falaises du pays Dogon, ou dans le nord, surtout les personnes âgées, avec les risques d’accidents cardiaques.


ACHAT DE SOUVENIRS

Lorsque vous voulez acheter des souvenirs dans la rue au Mali, prenez votre temps!!!

Au Mali, le marchandage est de règle et est tout un art. Si vous avez beaucoup de temps, faites d’abord le tour chez au moins trois vendeurs de la place, possédant la marchandise que vous voulez acheter, afin d’avoir une idée du prix.
Lorsqu’on vous donne un prix d’achat, divisez-le par 3 ou par 5.

Dans tous les cas, soyez patients et apprêtez vous à discuter longuement les prix des choses, car les vendeurs fixent souvent leurs prix en fonction de la personne qui se trouvent en face d’eux.

Dites à chacun des vendeurs, que vous ne voulez simplement avoir une idée du prix de la marchandise que vous voulez acheter, afin de comparer, dites-leur de vous donner leur « dernier prix », c’est-à-dire, leur prix limite sous lequel ils ne peuvent plus descendre.

Après le tour des vendeurs et après une petite idée sur le prix de votre marchandise, choisissez celui qui vous arrange le plus.

Une petite astuce également, si vous êtes pressé et voulez du coup acheter la marchandise, demandez le prix au vendeur. Divisez le prix comme écrit ci-dessus, et si vous ne tombez finalement pas d’accord avec le vendeur sur le prix d’achat, détournez vous de lui, et faites semblant de partir.

si le vendeur ne vous rappelle pas pour que vous veniez lui acheter sa marchandise, ceci veut dire qu’il est arrivé à la limite de son prix et ne peut pas vous le vendre moins cher.

Donc, ceci signifie que le prix qu’il vous donne est le bon, sinon il vendrait à perte, alors, à vous de décider d’acheter ou non la marchandise.

Cependant, le marchandage n’est pas recommandé dans les services d’alimentation, superrettes, mini marchés…, où les prix sont étiquetés.

Mais, dans les boutiques de souvenirs, même s’il y a des étiquettes sur les marchandises, vous pouvez toujours essayer de discuter.


TRANSPORTS

Bus, Sotramas, durunis

Dans les moyens de transports tels, les bus, Sotrama ou dourouni (voitures de transports vertes), les tarifs ne sont pas à discuter, ils sont fixes.

Taxis

Par contre, vous pouvez discuter fermement le prix des courses en taxi.