Partager

Jeudi 23 août 2012, s’est tenu dans les locaux de la Mairie de la Commune IV du District de Bamako, le Conseil Municipal de la Commune. Cette rencontre entre les autorités de la Commune a permis la révision des taxes à partir de l’année 2013 et la remise des ordinateurs portables aux Conseillers.

On notait autour du Maire Moussa Mara, les Conseillers, les Chefs de quartier, les leaders religieux et les représentants de la société civile.
Dans un premier temps, le Maire a souhaité un vœu de stabilité pour notre pays avant de mettre l’accent sur les raisons de ce conseil qui est à l’ordre du jour. Il a profité de l’opportunité pour remettre des ordinateurs portables aux Conseillers.

Aux dires du premier responsable de la Commune, l’ordinateur est un outil indispensable pour permettre aux Conseillers d’être en contact permanent pour travailler au profit de la population.
Parlant du sujet qui est à l’ordre du jour, il fera savoir que depuis 2006, ce sont les mêmes taux de taxes qui sont perçus par la Commune.
«Nous avons souhaité qu’’il faut les revoir pour mieux accompagner le développement dans notre Commune. Les revoir en tenant compte des réalités, des potentialités des différents services, des différents contribuables. Et surtout, des difficultés rencontrées par le service de recouvrement. Ce changement ne concerne pas tous les secteurs d’activités»

Selon Moussa Mara, « nos Communes ont pris la mauvaise habitude de vivre avec des revenus extraordinaires. Compte tenu des investissements dans notre Commune, nous sommes obligés de faire recours à l’augmentation des taxes pour y parvenir »

Pour lui, cette mesure concerne la vente des boissons alcoolisées ou fermentées (60.000 à 75.000 FCFA), les taxes sur l’ouverture des hôtels, bars, restaurants (200.000 à 240.000 FCFA), l’installation de garage (18.000 à 24.000 FCFA), l’installation de hangar de 1 à 6m2 (16.500 à 18.000), de bornes fontaines (10.000 à 18.000 FCFA), les installations fixes montées sur citernes souterraines (15.000 à 18000 FCFA), pompes mélangeurs (10.000 à 18.000 FCFA).

Destin GNIMADI

Le Prétoire du 27 Août 2012