Partager

En plus de la mission classique de contrôle, le Centre hospitalier universitaire (CHU) Gabriel Touré a accueilli le semestre écoulé quatre missions de contrôle, ce qui fait dire les autorités de cet hôpital que leur structure est la plus contrôlée du ministère de la Santé.

Les administrateurs du Centre hospitalier universitaire (CHU) Gabriel Touré étaient réunis le mercredi 8 septembre 2010 à la faveur de la 31e session de leur conseil. Le directeur de l’établissement Dr. Abdoulaye Néné Coulibaly a profité de la cérémonie d’ouverture des travaux de ce conseil pour se prononcer, sur des sujets relatifs au contrôle qu’a subi le CHU Gabriel Touré notamment suite à l’atteinte aux biens publics dont s’est rendu coupable l’e- régisseur des recettes.

Abdoulaye Néné Coulibaly a révélé devant la nouvelle équipe d’administrateurs dirigée par Modibo Diallo reconduit pour un nouveau mandat que l’hôpital Gabriel Touré a poursuivi son ancien régisseur pour détournement de plus d’un milliards de F CFA.

« Nous avons reçu quatre autres missions de contrôle ce qui fait de notre hôpital est l’une des structures les plus contrôlées du ministère de la Santé », a noté M. Coulibaly. Il a souligné l’importance qu’accordent à son hôpital plusieurs organisations comme la Commission santé de l’Assemblée nationale et des groupes parlementaires Sadi-Parena qui ont aussi effectué des missions de supervision et de collaboration à Gabriel Touré.

Le patron du CHU Gabriel Touré se réjouit du fait que son hôpital a été retenu par l’OMS pour abriter le Programme de partenariat africain pour la sécurité des patients (APPS) et le choix de l’Uémoa de retenir son établissement parmi les sites d’évacuation sanitaire en matière de Neurochirurgie.

« C’est dire que le travail qui se fait dans notre structure est apprécié de plusieurs partenaires », a-t-il indiqué
Cependant, notre interlocuteur pense que les mérites du CHU Gabriel Touré qui est de loin l’hôpital le plus sollicité de la place, soient occultées au détriment de ses maladresses très souvent relayées dans la presse.
Malgré toutes les performances, Dr. Coulibaly reconnaît que l’hôpital est confronté à des difficultés réelles. Il s’agit en particulier des problèmes liés à l’approvisionnement correct de la pharmacie hospitalière.
Mais, pour Abdoulaye Néné Coulibaly, ce problème n’est pas spécifique au CHU Gabriel Touré. Avec l’appui de son ministère de tutelle et des fournisseurs, un compromis de remboursement de créances a été engagé. Toutes choses qui abouteront croit-il, au règlement définitif de l’approvisionnement de sa pharmacie.

Amadou Waïgalo

………………..

68 492 consultations contre 7527 hospitalisés

Au plan des réalisations techniques le CHU Gabriel Touré a effectué cette année 68 492 consultations et hospitalisé 7527 patients contre 11 910 en 2009. La chute du taux d’hospitalisation par rapport à l’année dernière est due, selon les autorités de l’hôpital, au retard accusé sur certains chantiers en particulier la Pédiatrie et la médecine ORL (Oto-rhino laryngologie) en pleine rénovation.

Lauréat

Le directeur du CHU Gabriel Touré a mis les performances enregistrées par son établissement au compte de l’ensemble de son personnel grâce à qui il vient d’être distingué parmi d’autres méritants, lauréat du trophée d’or du cinquantenaire.

A.W.

13 Septembre 2010.