Partager

Au sortir de sa session ordinaire de mai 2021, l’administration de l’école supérieure de journalisme et des sciences de la communication (ESJSC) s’était engagée à redoubler d’efforts pour consolider les acquis et s’attacher à relever de nouveaux défis.

Malgré le contexte difficile lié à la pandémie de la Covid-19, les résultats atteints par l’école sont appréciables

 Elle a fait le point des différentes réalisations faites à cet effet vendredi dans un hôtel de la place. Dans cette optique, la 5è session ordinaire de son conseil d’administration tenue vendredi, a été présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, président de cet organe de décision. Amadou Keïta était entouré du directeur général par intérim de l’ESJSC, Bréhima N. Camara et des administrateurs, dont quelques doyens de la presse.

Ces sommités ont examiné le compte rendu des travaux de la 4è session ordinaire, évalué l’état d’exécution des programmes d’activités 2021 notamment le rapport d’exécution au 31 décembre 2021 et le compte de gestion au titre de l’exercice 2021. Ils ont également eu droit à une présentation du rapport prévisionnel 2022, avant d’adopter le projet de budget 2022 de cette institution qui forme depuis quelques années ce qu’il convient d’appeler la crème de la presse malienne : presse écrite et audio-visuelle.

Le président du conseil d’administration a annoncé qu’au titre de 2022, son institution disposera d’un budget prévisionnel d’environ 520 millions de Fcfa, légèrement supérieur à celui de 2021 qui se chiffrait à un peu plus de 498,9 millions de Fcfa, a-t-il souligné. Le ministre Amadou Keïta a précisé que cette dotation budgétaire est constituée d’une subvention de l’État évaluée à 473,7 millions de Fcfa contre près de 47 millions de Fcfa de ressources propres de l’ESJSC.

Parlant des activités réalisées, il a relevé que l’amélioration continue des programmes d’enseignement, des équipements pédagogiques, de la quantité et de la qualité des ressources humaines. Le niveau des ressources propres ainsi que le développement de partenariats et leur formalisation ont également connu une amélioration, selon ses responsables.

Malgré le contexte difficile lié à la pandémie de la Covid-19, les résultats atteints par la direction de l’ESJSC ne sont pas négligeables, a corroboré le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Sur 24 projets inscrits dans le programme de 2021, 15 ont pu être réalisés ou sont en cours de l’être, a noté Amadou Keita.

Le président de séance a saisi l’occasion pour révéler les ambitions de l’école pour les années à venir. «Notre analyse des projets devra permettre une projection de l’École de journalisme sur des priorités, notamment la prospection en vue de l’opérationnalisation de la filière formation continue et le cycle Master en communication, le recrutement d’un noyau d’enseignants permanents, la mise en place de la cellule interne d’assurance qualité (CIAQ) ou encore la formalisation de partenariats à l’échelle nationale et sous régionale», a dit le ministre Keïta.

Source: L’Essor