Partager


Les travaux du Conseil d’administration de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ) se sont déroulés hier lundi 6 novembre, sous la présidence de son PCA, Pascal Baba Couloubaly au siège du bureau de coordination de ladite structure. A l’ordre du jour: la revue d’étape du rapport d’activités de l’année en cours et divers programmes.

Après l’adoption de son programme d’activités pour l’année 2006 par son conseil d’administration, l’APEJ s’est attelée à la mise en œuvre des composantes des différents programmes et projets dont elle assure la maîtrise d’ouvrage afin d’entreprendre une politique de mobilisation avec ses partenaires techniques et financiers et des jeunes autour des objectifs de création d’emplois.

Le président du Conseil d’administration, Pascal Baba Coulibaly, dans son discours d’ouverture, a rappelé que, pour l’heure, force est de constater que 2006 a été une année singulière pour l’APEJ à cause du changement de sa direction qui a pesé sur sa vitesse de croisière. A cet effet, le rythme des tenues du Conseil d’administration a été le premier à en pâtir: depuis dix mois, l’Agence est à sa troisième session.

Alors que, par le passé, les réunions se tenaient, selon lui, au rythme de sept à huit conseils ordinaires ou extraordinaires par an. Ce qui a amené l’orateur à dire que, dans la vie de toute entreprise ou de toute administration, celle-ci est appelée à se renouveler sans cesse, dans ses structures et ses orientations, pour coller à des définitions nouvelles.

Malgré tout, depuis la mise en place de la nouvelle Direction, plus de 1457 jeunes ont été inscrits pour le stage de qualification et 1189 dossiers ont été finalisés dans le cadre du renforcement de l’employabilité des jeunes. En plus des 302 jeunes qui ont bénéficié de la formation au module « Créez votre entreprise » (CREE) et des dix jeunes qui ont été appuyés en techniques de gestion d’entreprise selon le module « Gérez mieux votre entreprise » (GERME).

Enfin, au titre du Programme multisectoriel d’investissements intensifs en emplois ruraux, une subvention du Budget national a été obtenue pour financer le coût du projet d’installation des jeunes ruraux sur un périmètre hydro-agricole de 200 ha en zone Office du Niger pour le compte de l’APEJ.

En plus, 260 cabines téléphoniques ont été livrées dans les régions de Kayes, Ségou, Sikasso et Mopti avec l’appui de Prismo Système Mali / Ikatel.

Ramata TEMBELY

07 novembre 2006.