Partager

Traversée du désert de Tombouctou à Taoudenni : Les journalistes et l’Aurep ont réalisé l’exploit …

Une mission de l’Aurep s’est rendue sur les sites du bassin de Taoudenni, du 18 au 24 février 2008, en compagnie de la presse malienne.

Objectif : visiter les trois sites de prospection pétrolière installés dans la Commune de Salam, cercle de Tombouctou. Cette localité est située à environ 1 500 km de Bamako. La mission a effectué ce voyage au cœur du désert malien, par la route, au moment où le redoutable rebelle Ibrahim Ag Bahanga détient encore en otage des éléments de l’Armée malienne. Les journalistes qui étaient au nombre d’une dizaine avec des agents de l’Aurep au nombre d’une demi dizaine à bord de quatre véhicules 4×4 n’ont pas été interceptés par les rebelles.

… La psychose de rencontrer Bahanga

Et si on tombait sur Bahanga et ses hommes ? Et les mines antipersonnelles posées par Bahanga ? Le désert malien a-t-il été totalement déminé ? Ces questions revenaient souvent dans les causeries des journalistes pendant les bivouacs autour d’un thé. Comme on le sait, au cours des voyages comme celui-là, dans les entrailles du désert, les chauffeurs piquent à qui mieux, entre les dunes de sables, des véhicules se perdaient de vue pendant de longs moments. Quand le temps d’attente se faisait long, l’inquiétude se faisait sentir sur les visages. Mais on restait brave.

… En compagnie des militaires

La mission qui s’est rendue sur le bassin de Taoudenni était toutefois escortée par des éléments de la garde nationale, de la gendarmerie et de l’Armée de terre, à bord de trois véhicules Pick- Up. Ces véhicules ouvraient et fermaient le convoi, tandis qu’un restait au milieu. A les voir arrêtés dans le véhicule et placés derrière leurs engins mitrailleurs, on pouvait présager qu’ils étaient prêts pour faire face à toutes les éventualités.

… Le ministre a préféré l’air

Le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Ahmed Sow, autorité de tutelle de l’Aurep a rejoint la mission le 22 février sur le site de la prospection pétrolière. Il a effectué le voyage Bamako-Taoudenni à bord d’un avion accompagné du directeur de l’Aurep, Gaoussou Simpara, des responsables des sociétés d’exploration pétrolière ainsi que de certains membres de son cabinet.

A bord de cet avion, a également pris place, l’équipe de reportage de l’ORTM pour le voyage aller-retour.

Le Républicain

28 Février 2008.