Partager

La solidité financière de la BDM – SA et la qualité des activités lui ont permis d’accéder à des financements à hauteur de près de 30 milliards F CFA auprès des institutions financières internationales. Ces financements sont composés d’une ligne de crédit à long terme de la BIDC (Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO) de 10 000 00 000 de FCFA et deux lignes de crédit à court et long terme auprès de la BADEA (Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique) totalisant 30 millions de USD ( plus de 17 000 000 000 FCFA).

L’accord de financement entre la BDM-SA et la BIDC s’est déroulé le vendredi 22 décembre 2017 à Lomé dans les locaux de la BIDC.

C’est à Dubaï que la BDM – SA et la BADEA ont procédé à la signature des deux accords portant deux lignes de crédit de dix millions USD et de vingt millions de USD.
La première ligne est destinée au financement des investissements du secteur privé. Quant à la seconde, elle servira le financement des opérations d’importations en provenance des pays arabes. Ces opérations permettront de créer des emplois pour atténuer le chômage et renforcer la croissance économique du Mali.

Ces différentes lignes de financement permettront à la banque de consolider sa position concurrentielle et sa solidité financière dans un contexte marqué par une forte compétition.

Ces lignes de crédit entre dans le cadre des orientations stratégiques du Plan à Moyen Terme 2018-2020 de la Banque de Développement du Mali – SA de promouvoir les PME/PMI, de s’assurer un positionnement national et sous régional au premier plan dans tous les secteurs de l’économie avec une clientèle totalement satisfaite.
La signature de ces accords prouve une fois de plus que la qualité de la signature de la BDM-SA et de ses rapports avec ses partenaires. Ce financement vient à un moment crucial pour l’économie et principalement pour les PME/PMI.

La BDM SA est la première banque du Mali présente sur tout le territoire national et à l’international. Elle poursuit une stratégie internationale pour la conquête du marché de la sous-région ouest africain. Elle est déjà présente au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée Bissau en France, en Espagne. Elle attend poursuivre son soutien à l’économie en apportant de nouveaux produits et de l’innovation dans les services offerts à sa clientèle.

Du 29 Décembre 2017