Partager

Après avoir déposé le rapport de mission au niveau du gouvernement, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Choguel Maïga, en compagnie d’une bonne partie de la délégation qui l’accompagnait à Hongkong, a animé hier matin un point de presse à la direction générale de la dette publique.

A cette occasion, il est revenu sur les accords obtenus par notre pays. Au sommet de l’OMC à Hongkong, la délégation malienne était forte de 18 personnes, comprenant des politiques et des techniciens. Selon le ministre, « la déclaration adoptée parle des aspects liés au commerce, de l’accès en franchise de droit et sans contingentement au coton, les subventions internes et les subventions liées au développement ».

Par rapport aux questions liées au commerce, la déclaration affirme que toutes les formes de subventions liées au coton seront supprimées en 2006. « Déjà, les Américains nous ont envoyés une correspondance dans laquelle ils affirment qu’ils mettront fin à leur subvention à l’exportation déjà en début août ».

En plus, notre coton serait désormais accepté en franchise et sans contingentement sur le marché américain. Autres acquis, les subventions internes au coton qui ont des effets de distorsion sur le commerce seront traitées de façon plus ambitieuse.

« Loin de donner satisfaction, la rencontre constitue une plate-forme minimale de discussion pour la conclusion du cycle de Doha », a dit le chef de la délégation malienne à la rencontre hongkongaise.

Alexis Kalambry

07 février 2006.