Partager

En l’absence du Pr Younouss Hamèye Dicko, président du Rassemblement pour le Développement et la Solidarité (RDS) empêché pour raison de voyage avec le président de la république, la vice-présidente du parti, Mme Niamatou Sakiliba, à la tête d’une forte délégation du CE, était à Kita pour la tenue de la première conférence de section de la localité. L’occasion était aussi bonne pour les responsables du RDS d’appeler les militants à sortir massivement le 29 avril 2007 pour voter pour le candidat Amadou Toumani Touré afin qu’il brigue un second mandat.

La délégation du RDS qui a quitté Bamako pour la capitale de l’arachide était composée de Mme Niamoto Sakiliba, vice-présidente, chef de la délégation, M. Souleymane Doumbia, le secrétaire général, Mme Kadiatou Traoré, Secrétaire politique, Mohamed Cissé secrétaire chargé du secteur privé du bureau du Conseil Exécutif (CE) ; Cheick Oumar Traoré, le secrétaire aux relations extérieures et Akhimy Maïga, chargé à la communication du parti. La délégation était partie trouver sur place Mamadou N’Faly Kanté, fils du terroir chargé de l’organisation de cette première conférence de section à Kita.

Mobilisation à Badenko

Partie de Bamako le vendredi dernier à 15H30mn, la délégation qui devait parcourir environ 180 kilomètres, a été accueillie dans le village de Badenko situé à environ 30 km de la ville de Kita. Là, la mobilisation était grande, car, les militants sont sortis massivement pour réserver un accueil digne de ce nom à leurs responsables. Les militants, habillés pour la plupart aux couleurs du parti, brandissaient des banderoles et des pancartes sur lesquelles, on pouvait lire “ATT pour un Mali qui gagne”.

Ce slogan, il faut le rappeler, est soutenu par le Rassemblement pour le Développement et la Solidarité (RDS) qui a décidé d’apporter son soutien à Amadou Toumani Touré, candidat à sa propre succession.

Accueillie à l’ombre de grands arbres, la délégation a eu droit aux salutations d’usage suivis d’échanges avec les responsables du parti dans la localité.“Nous, militants du RDS de Badenko, sommes émerveillés par le nom du RDS, et encore une fois de plus votre programme de travail, et surtout la ténacité, le dévouement et la loyauté de ses dirigeants aux différents postes administratifs du gouvernement du Mali : expériences acquises. Nous accompagnons le parti dans toutes les actions de sa constitution”. C’est ce qu’on pouvait retenir du discours des responsables RDS de Badenko qui ont tenu aussi à souligner certaines de leurs préoccupations présentées à la délégation.

Trois points ont retenu l’attention, à savoir la construction d’un pont sur le fleuve pour faciliter l’accès des populations ; des salles de classe pour les enfants scolarisés et pour la scolarisation, la dotation en moyens adéquats de déplacement pour l’encadrement dans les différentes zones.

La délégation du RDS a pris bonnes notes de toutes ses préoccupations et promis de rendre compte à qui de droit. C’est à dire au conseil exécutif du parti, une fois rentrée à Bamako. Après ces échanges qui ont duré une demi-heure, la délégation a demandé la route direction la ville de Kita. Une quarantaine de minutes ont suffi pour atteindre la ville où une forte mobilisation avait lieu depuis le matin pour accueillir cette délégation du Rassemblement pour le Développement et la Solidarité conduite par sa vice-présidente.

Aux portes de la localité, Mme Niamoto Sakiliba et ses compagnons ont été accueillis par Abdoulaye Diakité et Mamadou N’Faly Kanté, respectivement coordinateur local du parti et secrétaire à l’organisation. Après quelques minutes d’échanges, la délégation a été conduite au siège du parti où il y avait de l’effervescence, car, les militants étaient grandement mobilisés pour réserver un accueil chaleureux à leurs responsables et hôtes. Les échanges ont commencé pour aller se terminer à l’ACODEP où cette délégation devait loger avant la conférence prévue le lendemain samedi 14 avril 2007.


Engouement pour le parti

A cette conférence de section, ont pris part des délégués venus de plusieurs localités. Ainsi, en plus des militants du parti à Kita ville, d’autres sont venus des villages suivants : Sebékoro, Bendougouba, Madina, Sibikili, Dafela et Kofeba. A l’ouverture des travaux de la conférence, les émissaires du parti ont eu tout d’abord droit aux mots de bienvenue du président de la coordination, M. Abdoulaye Diakité. Au nom du bureau de la coordination local, celui-ci a souhaité un agréable séjour à la délégation dans la ville considérée comme la capitale de l’arachide au Mali.

A la date d’aujourd’hui, selon le coordinateur local, 7 bureaux de sous-sections RDS au niveau commune ont pu être mis en place. En plus, a poursuivi le coordinateur local du RDS à Kita, 71 comités sont mis en place au niveau des villages et quartiers. Cela signifie que le parti occupe lentement le terrain et de façon rassurée, selon Abdoulaye Diakité qui a aussi informé la délégation de la présence du parti dans l’ADP à Kita, un regroupement qui a la même vision que le Rassemblement pour le Développement et la Solidarité.

Le coordinateur local du RDS a terminé son discours par évoquer les raisons de leur adhésion à ce parti qui, dit-il, sont multiples et bien fondées. Car, aux dires de Abdoulaye Diakité, le Pr. Younouss Hameye Dicko, président du RDS est beaucoup apprécié de part son comportement exemplaire et ses grandes capacités intellectuelles.

Au nom du président du parti, le Pr Dicko, la vice-présidente du RDS a remercié et très vivement la coordination et les militants et militantes pour la moblisation exceptionnelle et l’accueil très chaleureux réservés à elle et à sa suite et cela depuis Badenko jusqu’à Kita. Elle a saisi cette occasion pour remercier le doyen Almamy Sylla grâce à qui, selon elle, le choix de ces militants a été porté sur le RDS.

Madame Niamoto Sakiliba a, du coup, saisi l’occasion pour féliciter Bréhima Konaté et Abdoulaye Diakité, deux personnes, malgré leur âgés avancés, qui ont abattu un travail de fourmi en si peu de temps. Et grâce à ce travail remarquable, le RDS fait désormais partie du groupe des partis politiques les plus en vue à Kita.

Pour la vice-présidente , cette première conférence de la section de Kita est pour le conseil exécutif un évènement politique majeur à un moment où notre pays est en pleine campagne pour l’élection présidentielle. “La tenue de cette conférence marque pour nous une rentrée politique triomphale à Kita, la capitale de l’arachide” a déclaré Mme Niamoto Sakiliba qui conduisait cette délégation.

Après une courte suspension pour la vérification des mandats, les délégués des sous-sections sont retournés dans la salle pour continuer les travaux de la conférence. Ces travaux ont été marqués par plusieurs interventions et des échanges suivis de l’adoption du bureau de la section. La conférence de section du parti à Kita a pris d’importantes résolutions et a procédé à l’investiture d’un nouveau bureau composé de 46 membres avec comme président Abdoulaye Diakité et Bréhima Konaté au poste de 1er vice-président.

Après l’investiture du nouveau bureau de la section, la vice-présidente, tout en se réjouissant de l’évènement, a exhorté, et les membres du bureau, et les militants à plus d’ardeur pour la mobilisation le 29 avril, mais aussi, pour les futures batailles électorales. Il faut signaler que cette première conférence de la section RDS de Kita a été marquée par la présence de représentants de plusieurs formations politiques amis du RDS. Il s’agit de l’URD, de l’ADEMA PASJ et d’un représentant du Mouvement Citoyen.

Laya DIARRA
Envoyé spécial

16 avril 2007.