Partager

La 6ème édition de la Conférence annuelle des Ansarullahs (L’ijtima ) de la communauté islamique Ahmadiyya s’est tenue du 16 au 17 septembre 2016, dans la ville de San, localité de la région de Ségou sur le thème : « la responsabilité des ansarullah dans l’essor de l’islam ». C’était sous la haute autorité du Président de la communauté Ahmadiyya du Mali, Zafar Ahmad Butt, en présence de Bachaka Traoré, président des Ansarullah.
Des centaines de fideles ont pris part à cette 6ème édition des Ansarullah. Elle a enregistré la présence de 518 participants venus de 60 villages et de 15 régions, selon le découpage administrative de la communauté Ahmadiyya au Mali. Après avoir remercié les participants pour leur présence, dans son intervention, le Président du comité d’organisation, Abdoulaye Ouédraogo est revenu sur le sens même du nom Ansarullah. Selon lui, il signifie ceux qui se mettent à la disposition de Dieu. Plus loin, il dira qu’Ansarullah est le pluriel de Nasir (celui qui se dévoue pour la cause de Dieu). De même, il a souligné qu’historiquement les Ansarullah sont ceux qui étaient à Médine avec le Saint prophète Muhammad (salut et paix de Dieu soit sur lui) ; des personnes âgées qui ont donné leur vie ; leur temps et leur argent pour la cause de Dieu et ont donné une bonne éducation à leur famille. A l’en croire ? c’est pour cette raison qu’un savant compare les Ansarullah au cerveau ; les jeunes aux bras et aux pieds car les jeunes peuvent aller dans diverses directions or les personnes âgées représentent la réflexion  et la méditation. Pour lui, les Ansarullah doivent penser et poser des actions vis-à-vis de Dieu et corriger un temps soit peu la communauté. Aux dires du Président du comité d’organisation, le 2ème calife a organisé l’Ahmadiyya tout comme le calife Oumar a structuré l’islam après le départ du Saint prophète Muhammad (salut et paix de Dieu soit sur lui). Ainsi, il a souligné que c’est le 2ème calife de la communauté ahmadiyya qui a mit sur pied Ansarullah ; cette structure auxiliaire afin que l’islam puisse démarrer dans son fond ; aider la jeune génération à avoir une assise morale et spirituelle. « L’objectif de la conférence annuelle est de permettre aux Ansarullah de regarder dans leurs rétroviseurs et se demander s’ils sont oui ou non bien formés pour que les jeunes les prennent en exemple et qu’ils puissent à leur tour donner une bonne éducation à leur famille », a-t-il précisé. Tout en expliquant qu’ils ont également décidé de décentraliser cette conférence annuelle des Ansarullah pour créer un brassage plus efficace  dans l’optique d’être plus proche de leurs membres et de leurs sympathisants. Pour conclure, il a déclaré qu’une fois ces visites à l’intérieur terminées, chaque Nasir saura dorénavant qu’il fait partie intégrante d’une communauté qui se soucie de lui. Par ailleurs, rappelons que la thématique de cette année, elle a été traité différemment par deux éminents missionnaires notamment Maulvi Oumar Moaz COULIBALY et Maulvi Aboubacar SANOGO. En plus de cette conférence, il y a eu des compétions sportives, des compétitions de connaissances islamiques des questions/ réponses et des causeries matinales. Ainsi, les Ansarullah se sont données rendez-vous pour la 7ème édition avec un objectif de 1000 participants.

Ousmane Baba Dramé

Du 28 Septembre 2016