Partager

La formation de 10 agents de la gendarmerie nationale en conduite d’engins nautiques a pris fin le jeudi 3 novembre 2016 à Samaya. La cérémonie de sortie a eu lieu en présence du Directeur général de la Douane, Modibo Kane Keïta, du représentant de la gendarmerie, Aboubacar Kodio, et de plusieurs officiers.

L’objectif de cette formation, qui s’est déroulée du 20 octobre au 3 novembre 2016 au centre de formation nautique de Samaya, était de renforcer le niveau des gendarmes en conduite d’engins nautiques. Cette formation est le témoignage d’une coopération entre la gendarmerie et la douane. La formation s’est étalée sur deux semaines, sous la houlette de l’administration des douanes.

Selon le Directeur général des douanes, Modibo Kane Keïta, cette cérémonie est le couronnement d’une formation fructueuse des gendarmes en conduite d’engins nautiques. Il a rappelé que des agents des douanes ont suivi une série de stages organisés par la Direction générale de la gendarmerie nationale en moniteurs d’interventions professionnelles et il était important qu’à son tour, la Douane forme aussi des gendarmes.

Le Directeur général des Douanes a insisté sur la nécessité pour les agents des Douanes de maîtriser le milieu fluvial en vue de la réussite de leurs missions respectives. Il dira que le plus grand défi auquel notre pays se trouve aujourd’hui confronté, est la lutte contre le terrorisme, la criminalité et les trafics illicites de tout genre. Dès lors, ajoute Modibo Kane Keïta, il devient impérieux pour les services de sécurité et pour les Douanes maliennes de maîtriser les instruments et techniques indispensables pour contrer ces trafics illicites en milieu fluvial.

Par ailleurs, le Directeur général des Douanes a souligné que la mutualisation des connaissances et des expériences est un formidable levier qui convient à une synergie d’actions, gage de la réussite des missions à leur confiées par les plus hautes autorités du pays. «L’administration des douanes est donc honorée d’avoir partagé avec d’autres administrations, singulièrement la gendarmerie nationale, son expérience acquise après une décennie de pratiques sous les auspices de la coopération française», a-t-il déclaré.
.
Pour le représentant du Directeur général de la gendarmerie, lieutenant- colonel Aboubacar Kodio, ces nouveaux agents formés sont désormais mieux outillés pour garantir la libre circulation des personnes et de leurs biens sur les voies navigables au Mali. Il a noté avec satisfaction que cette formation a débouché sur l’engagement pour chacun des participants à s’offrir une connaissance nouvelle des missions nautiques et la mise en place d’un véritable cadre de collaboration entre la gendarmerie nationale et la Douane malienne dans la sécurisation et le contrôle des voies navigables.

Quant au responsable du Centre de formation nautique de Samaya, Abdrahamane Diakité, il a indiqué que l’analyse du contexte sécuritaire impose aujourd’hui que ce genre d’expérience soit encouragé pour lutter efficacement contre la criminalité.

Le porte-parole des participants à la formation, le lieutenant Mohamed Diarra, a assuré que ces connaissances acquises seront mises à la disposition de leurs collègues gendarmes dans le cadre des formations futures. Il a promis qu’ils en feront bon usage dans l’exercice de leurs missions.

Rappelons que la formation a porté sur deux modules théoriques, à savoir : «Aperçu sur les fleuves ouest-africains et les embarcations fluviales». Et deux modules pratiques, à savoir, la conduite des embarcations nautiques, notamment les pilotages de Zodiac, de bateaux et de jets, et l’intervention en milieu fluvial.

Ousmane Diakité 
Stagiaire

Le Reporter du 08 Novembre 2016