Partager

La deuxième édition du concours ‘’ Talents de presse’’ a été lancé le vendredi 07 juin 2013 à la Maison de la presse lors d’une conférence de presse animée par le président du Club des Amis de l’Union Européenne au Mali, Ibrahim Soufountera. Il avait à ses côtés le chef de la Délégation de l’Union Européenne au Mali Bertrand Soret et Kassim Traoré, le président de l’Organisation des Jeunes Reporters du Mali (O.J.R.M).

Le club des Amis de l’Union Européenne au Mali entend donner l’occasion aux reporters du Mali via ce concours d’exprimer leur vision sur le thème retenu pour cette deuxième édition qu’est : « Le rôle de la presse dans la participation des femmes et des jeunes aux élections présidentielle et législative » a souligné Ibrahim Soufountera. Pour lui, la faible représentativité des femmes et des jeunes durant les échéances électorales constitue un dysfonctionnement pour toute véritable démocratie et interpelle à la fois le gouvernement, la société civile ainsi que les Partenaires Techniques et Financiers.

A l’en croire, les femmes et les jeunes sont devenues des bétails électoraux, des objets de campagne qu’on achète par du thé, du sucre, du sel, des pagnes, des ballons etc. « Seuls les journalistes possèdent cette arme fatale pour les dissuader à changer de fusil d’épaule, en élisant un candidat via son projet et non pour des pacotilles » a-t-il ajouté. Après le succès de la première édition qui portait sur le thème : « la culture de la paix et de la non violence » nous avons jugé nécessaire de lancer cette deuxième édition pour récompenser et encourager nos journalistes, des journalistes qui sont nos yeux et nos oreilles poursuit-il.

Bertrand Soret, le chef de la Délégation de l’Union Européenne au Mali a salué l’initiative du Club des Amis de l’Union Européenne et a indiqué que leur accompagnement ne fera point défaut pour la réussite de l’événement. Quant au président de l’Organisation des Jeunes Reporters du Mali Kassim Traoré, il s’est appesantit sur le côté prix du concours. Il a laissé entendre que c’est les trois premiers qui seront primés dans chaque catégorie à savoir la presse écrite, la radio, la télévision et la presse en ligne. Selon Kassim Traoré, les premiers empocheront 300 000 FCFA plus d’autres cadeaux. Il a précisé que le concours concerne tous les journalistes du Mali, de Kayes à Kidal et qu’à compter du 07 juin tous les journalistes désireux de postuler peuvent déposer leurs produits à la maison de la presse. « Une commission compétente sera mis en place pour désigner les meilleurs et la remise des prix aura lieu le 04 Juillet 2013 » a-t-il conclu.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain du 10 Juin 2013