Partager

La semaine dernière à l’hôtel Salam, la cérémonie de remise des trophées du concours « Pain d’or », édition 2006 a eu lieu sous la présidence de Choguel Kokalla Maïga, ministre de l’Industrie et du Commerce.

Représentants des différents syndicats de boulangers, associations de défense des droits des consommateurs, responsables des services techniques de santé et de nombreux partenaires de la Jeune chambre internationale, initiatrice du concours étaient présents.

La problématique de la production et de la distribution du pain dans notre pays est une préoccupation des pouvoirs publics, de l’ensemble des acteurs du secteur, mais aussi et surtout des consommateurs.

Aussi, le pain, un produit de large consommation, doit trouver un cadre approprié respectant les conditions d’hygiène et de production.

Initié depuis 2003 par la Jeune chambre internationale à travers l’OLM (organisation locale membre) de Bamako Espoir et l’agence de communication Spirit Mc Cann Eriksson, le concours des boulangers, s’avère, à ce titre, très utile.

Le concours, suscite entre les boulangeries, une grande émulation dans l’amélioration des conditions de production et de la qualité des produits proposés aux consommateurs.

84 boulangeries installées dans 9 villes : Koulikoro, Kayes, Mopti, Ségou, Sikasso, Bougouni, Markala, Koutiala et Bamako, ont concouru durant l’édition 2006.
10 boulangeries ont été primées pour le respect des normes d’hygiène et la qualité des produits présentés à la commission du jury.

La boulangerie « Soka » de Hamdallaye a enlevé le trophée du « Pain d’or des Pains d’or ». Elle a reçu 100 sacs de farine dont la valeur marchande est estimée à 1 500 000 Fcfa.

La boulangerie « Buru Nyuma » a quant à elle, remporté le trophée du « Pain d’argent ». Elle a été récompensée avec 50 sacs de farine dont la valeur est estimée à 750 000 Fcfa.

Quant à la boulangerie Ba Hawa Sylla de Lafiabougou, elle a remporté le trophée du « Pain de bronze » et remporté 25 sacs de farine d’une valeur de 375 000 Fcfa.

Dans les régions, 7 boulangeries ont été distinguées.

Chacune a remporté le trophée du « Pain d’or » de sa localité, un prix doté de 25 sacs de farine. Il s’agit des boulangeries Kansaye (Sévaré), Mallé I (Koutiala), Sidibé (Gao), Mali Sadio I (Kayes), Miche d’or I (Sikasso) classée comme la meilleure des 7 meilleures boulangeries de l’intérieur, Avenir (Ségou) et Banimonitié (Bougouni).

L’adhésion des boulangers et des partenaires à ce projet dont le but est le développement du secteur et l’amélioration de la qualité des produits, a été saluée par Mandjou Yattara président de l’Olm de Bamako Espoir.

Quant au ministre de l’Industrie et du Commerce, lui invite les lauréats de cette 4è édition à persévérer dans l’effort afin que ce mérite reconnu par l’ensemble des partenaires du projet « Pain d’or » soit le début d’un autre succès.

03 août 2006.