Partager

Les résultats du concours d’entrée à la fonction publique ont été proclamés le jeudi dernier.

Ce sont 100 postes qui étaient en jeu dans divers domaines. Notamment les administrateurs civils, les conseillers des affaires étrangères, les inspecteurs de finance, des impôts, du trésor et des planificateurs.

Sur ces 100 places, 85 étaient octroyés par concours direct et le reste destiné aux fonctionnaires de la catégorie B2 ayant au moins cinq d’ancienneté. A la publication du résultat tous les 85 postes ont été pourvus. Chez les fonctionnaires, 7 places sont restées vacantes dont 2 pour le corps de conseiller des Affaires étrangères, 2 chez les inspecteurs des impôts, 2 chez les planificateurs, 1 pour les inspecteurs des services économiques. Cette situation, selon un responsable de cette école de formation des cadres maliens, s’explique par le fait qu’il n’y avait pas de candidat dans certains domaines et, dans certains cas, les candidats en lice n’ont pas obtenu la moyenne.

Un mécène offre 1 milliard FCFA pour la construction d’une mosquée à Abidjan

Vous avez bien lu et c’est arrivé en Côté d’Ivoire, plus précisément à Abidjan, au Plateau. Un mécène, qui a requis l’anonymat, a fait don de la somme de un milliard FCFA pour la construction d’une mosquée située au Plateau. Dans cette mosquée, que les fidèles musulmans fréquentent déjà, la koutouba est faite en arabe naturellement, en français, en dioula (bambara de Côte d’ivoire) et…en anglais par le même imam.

Le vendredi dernier, le prêche portait sur le pardon…Un sujet d’actualité tant au pays de Houphouet-Boigny que le nôtre où les mots réconciliation et pardon sont sur toutes les lèvres.

Hadj 2013 : décès de 2 pèlerins dont le mari de l’ex-ministre M’Bodji Sène

Le hadj 2013 tire vers sa fin. Cette année, ce sont 7200 fidèles maliens qui se sont rendus sur les lieux saints de l’islam dont 1 442 dans la filière gouvernementale. A la Maison du hadj de Bamako, l’heure est à l’accueil des pèlerins.

Selon le directeur de cette structure, Hassana Arama, le pèlerinage s’est très bien passé pour nos compatriotes. Cependant, il a regretté le décès de 2 personnes au cours du Hadj. Il s’agit de Zoumana Doucouré et de Mamadou Diallo, qui serait l’époux de l’ex-ministre de la promotion de la femme et de l’enfant sous ATT, M’Bodji Sène. Ces décès seraient naturels.

Rassemblés par Kassoum THERA & Mamadou Fofana

L’Indépendant du 29 Octobre 2013