Partager

Le Djoliba Ac reste 1er du groupe B en dépit de son match nul d’1 à 1 contre l’Ac Léopards du Congo, quant au Stade malien de Bamako, il a son destin entre les mains, après son match nul d’1 but partout également obtenu en déplacement face au Wydad de Casablanca.

Après la 2 e journée des matches de poules de la coupe Caf, disputée le samedi 18 et le Dimanche 19 août 2012, nos deux représentants peuvent espérer pour une qualification en ½ finale de la compétition. En effet, le Djoliba Ac qui a évolué à domicile en recevant l’Ac Léopards, a été cueilli à froid après avoir encaissé le premier but de la partie dès la 4e minute de jeu. Les Congolais ont ouvert le score grâce à une réalisation de Bhebey N’Dey Guelord qui a repris un centre en retrait dans l’axe des buts d’Aly Yirango, le gardien adverse.

Le Djoliba qui s’est passé de 3 joueurs clés en l’occurrence Salif Coulibaly , le défenseur central et Idrissa Traoré «Essien » un milieu récupérateur pour cause de suspension, mais aussi et surtout de Boubacar Bangoura le meilleur butteur Djolibiste de la saison transféré au club algérien du JSM Bejaïa. A ceux-ci s’ajoute celle de l’entraineur Alou Badra Diallo « Konti » malade.

Les rouges ont été contraints de rejoindre les vestiaires avec un léger retard d’1 but. A la reprise, Amadou Cissé, l’adjoint à Alou Badra Diallo qui avait opté pour la défensive fait signe à ses poulains de monter d’un cran. Il procéda aussi à des remplacements à vocation offensive. Le changement tactique apporté par ce dernier a permis à l’inévitable Alou Bagayoko d’établir la parité au score à la 67e minute, par un tir d’environ 35 mètre. La rencontre s’est alors achevée sur ce score nul d’un but partout malgré de nombreuses tentatives de part et d’autres.

Le Stade malien de Bamako qui était en déplacement chez le Wydad du Maroc, a connu le même sort que le Djoliba. Mené au score à la 43e minute par l’équipe Marocaine, le stade malien a observé la pause avec 1 but. En deuxième période, les Blancs de Bamako très motivés, ont livré une rencontre héroïque en deuxième période, accentué par des assauts perpétuels de la part des avants centres.

Sachant que pour garder sa chance en main, ’il fallait faire tout sauf une défaite après la défaite de la 1ère journée face au Djoliba. Malgré une bonne défense de l’équipe adverse le Stade malien va égaliser par Moussa Diango Coulibaly, un défenseur central avec une reprise à la tête (87e minute).
Dans le groupe A on a enregistré la victoire en déplacement d’Al Ahly Shandy du Soudan sur le club Angolais d’Interclubs par 1 but à 0. L’autre rencontre du groupe a vu les deux clubs Soudanais : El Hilal et Al Merreick se séparer sur le nul d’1 but partout.

Le classement est la suivante :

Groupe A : 1er El Hilal 4 points +1,2e El Mereick 4 points +1, 3e El Ahly Shandy 3 point + 0, 4e Interclubs 0 point -2.

Groupe B : 1e Djoliba Ac 4 points +2, 2e Ac Léopards 2 points +0, 3e Wydad 2 point +0, 4e Stade malien 1 point -2.

En ligue des champions, les matchs de la 4e journée se sont achevés le même week-end.

Dans le groupe A, l’Esperance Sportive de Tunis a été le premier club qualifié pour les ½ finale après sa 4e victoire d’affilé sur l’Etoile Sportive du Sahel par 2 buts à 0. Dans ce même, l’Aso Chlef d’Algérie déjà hors course à concédé sa 4 défaite de suite face au Sunshine Star du Nigéria par 2 buts à 1.

Dans le groupe B le tout puissant Mazembé du RDC s’est complètement relancé après son deuxième succès face au Zamalek d’Egypte par 2 buts à 1. Le Berekum Chelsea du Ghana a fait match nul face à Al Ahly d’Egypte, score finale 1 à 1.

Le classement est la suivante : groupe A : 1er Esperance 12 points +7, 2e Sunshine Star 7 points +1, 3e Etoile du Sahel 4 points -2, 4e Aso Clhef 0 point – 5.

Groupe B : 1er El Ahly 10 points + 4, 2e Tout puissant Mazembé 7 points +2, 3e Berekum Chelsea 5 points -2 et Aso Chlef ferme la marche avec o point – 5. Les prochaines journées sont prévues le week-end des 1er ,2 et 3 septembre 2012.


52e édition de la coupe du Mali : Une finale inédite

La finale de la 52e édition de la coupe du Mali de football opposera les Onze Créateurs de Bamako à L’Us Bougouni le samedi 25 août 2012. Il est important de signaler que quelque soit l’équipe victorieuse, il y aura le nom d’un nouveau dans le registre des équipes vainqueurs de cette compétition nationale majeure.

Le stade omnisport Modibo Keita abritera le duel entre ces deux équipes finalistes, le coup d’envoi du match sera donné par le président de la république « Dioncounda Traoré » le samedi 25 août 2012 à 16 heures 30 minute. La partie sera dirigée par l’arbitre international malien Koman Coulibaly, qui sera assisté par Drissa Niaré, Nouhoum Bamba et Mahamadou Keita comme arbitre réserve. Cette affiche pleine d’émotion, est aussi très significative, quant on sait que les équipes qui ont dominées le plus (Djoliba Ac, Stade malien, Réal, Cob, Asb) n’ont pas pu atteindre la finale cette année.

En effet si une fois n’est pas coutume, l’Us Bougouni qui évolue actuellement en D2 et les Onze Créateur 11e au classement avec 30 points sauvé in-extrémiste de la relégation ont déjouées tous les pronostics en se hissant à la finale. Les onze Créateur de Bamako ont écarté en demi-finale le Djoliba Ac de Bamako (champion 2011-2012), par 1 but à 0. Même si l’équipe de Niaréla a eu du mal à se maintenir en ligue 1 Orange, cette victoire de l’équipe des Onze ont ainsi mis fin au passage à la série d’invincibilité des Rouges après 28 rencontres en championnat.

Quant à l’Usb, elle a éliminé le Cob (détenteur du trophée) par (4-2 en tir au but après le nul d’1 but partout à la fin des 120 minutes. L’absence des anciens clubs de la capitale qui ont largement dominé cette compétition, doit être un signe d’encouragement.

Les Onze Créateur et l’Us Bougouni ont dors et déjà gagné leur pari car elles représenteront le Mali en Coupe de la confédération de la Caf en 2013. L’instance du football africaine l’a portée à la connaissance de la Fémafoot par le biais d’un communiqué que la Caf a fait parvenir à la fédération. Ainsi ce message de la Caf met fin au suspens de la course pour la troisième place du championnat.

Le Djoliba Ac et le Stade malien qui ont fini 1er et 2e du championnat quant à eux seront en ligue Africaine des champions. En ce qui concerne les supporteurs, ils doivent aller en grand nombre pour assister à ce duel tant attendu qui va marquer un tournant important dans l’histoire du ballon rond malien. Vu le jeu produit par les deux équipes, jusqu’à présent, nous pouvons affirmer qu’elles méritent leur présence en finale de la 52e édition de la coupe du Mali.

Yacouba TANGARA

Le Prétoire du 23 Août 2012