Partager


Le week-end dernier, l’Afrique a vibré au rythme des compétitions africaines de clubs. Ainsi, les deux représentants maliens étaient concernés en Champion’s League avec le Djoliba, et en Coupe CAF, avec le Stade malien de Bamako. On retiendra qu’au finish, l’aventure de ces deux équipes se poursuit, mais différemment.

En effet, en Champion’s League, après son match aller (0-0), les Rouges devaient aller s’imposer en Zambie face à Zesco United. Si l’optimisme était perceptible à Hérémakono, c’était sans compter avec le coach “Conty” du Djoliba et de certains responsables de l’équipe dont “Kéké”.

Le Djoliba est éliminé, mais poursuit l’aventure africaine

Tous les observateurs avertis savaient que le climat était délétère, avec l’affaire du joueur Sékou Bagayoko qui a été imposé par des responsables, dont “Kéké“. Alors que lors du match -aller, ce joueur s’était distingué par une indiscipline notoire : en abandonnant ses coéquipiers tout simplement parce qu’il était mécontent d’être le remplaçant de Kalilou Doumbia.

Mais au lieu de le radier ou (ce qui était la moindre des choses), de le sanctionner, on s’était permis… de le sélectionner, en écartant injustement Oumar S. M. Kanté. Ce qui avait provoqué la colère des autres joueurs. Ensuite, personne n’a compris la titularisation de Cheick O. Bathily, alors qu’il n’est plus compétitif depuis 3 matches.

Compte tenu de toutes ces situations réunies, en plus du match nul vierge enregistré à Bamako, le Djoliba devrait s’attendre à son élimination. Le rêve de sa qualification à la phase de Poule était donc très loin. Et c’est sans surprise que le Djoliba a été battu (1-2), même si, selon nos informations, c’est le Djoliba qui avait ouvert le score. Mais les Rouges peuvent se consoler du fait qu’ils sont reversés à la Coupe CAF pour disputer le barrage et, cette fois-ci, accéder à la phase de Poule de la Coupe CAF. C’est dire qu’ils ont là l’occasion de se racheter vis-à-vis de leurs supporters et du public malien.


La belle aventure du Stade se poursuit

Du coup, avec l’élimination du Djoliba en Champion’s League (dont la nouvelle était comme avant le début du match Stade-JSMB), le Stade Modibo Keïta était plein aux trois quarts. Le Stade, qui devrait gagner ce match par 2 buts de différence, a véritablement souffert du fait du refus des joueurs de la JSMB d’Algérie de jouer.

Au moment tout le public avait désespéré, le Stade obtint un penalty qui sera transformé par Umoh Emmanuel. Ce fut la parité sur l’ensemble des 2 matches. Il avait fallu des tirs au but interminables que les petits ne peuvent pas supporter.

En effet, il avait fallu 14 tirs au but, soit trois séries de cinq tirs, pour voir le Stade obtenir son ticket suivant. C’est dire que les deux équipes maliennes peuvent se qualifier à la phase de Poule de la Coupe CAF en gagnant leurs
prochaines sorties.


Sadou BOCOUM

04 Mai 2009