Partager

des marchandises, la Compagnie aérienne du Mali s’est dotée le 24 avril dernier d’un nouvel avion de type : McDonnel Douglas MD 80 : 20C/79 Y et l’ouverture de nouvelles destinations.

Lundi 28 avril, le directeur général de la Cam, Abderhamane Berthé, entouré du directeur commercial, Pierd De Angelis, était face à la presse pour présenter l’avion et faire le point sur la situation de la Compagnie et son développement ces derniers mois.

« Avec l’arrivée de cet appareil, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le transport aérien de notre pays. Nous sommes fiers de cet appareil qui va renforcer notre flotte et améliorer la desserte de la sous-région », s’est réjoui le DG de la Cam. En gros, ce sont 3 destinations domestiques (Kayes, Mopti, Tombouctou), 11 destinations sous-régionales (Bamako, Dakar, Conakry, Lomé, Ouagadougou, Cotonou, Abidjan, Accra) et 3 de l’Afrique centrale qui sont renforcées.

Avec l’acquisition de cet appareil, la Cam renforce sa flotte, qui passe de 3 à 4 appareils. Pour M. Berthé, ce 2e avion permet de développer le réseau, car l’aéronef est affecté au développement du réseau régional. Finies aussi les tracasseries sur la ligne Dakar/Conakry. « Dakar devient une ligne tête de la Compagnie ».

Avec le 2e McDonnel Douglas, la desserte Bamako/Paris, destination prisée, a été renforcée avec 4 vols par semaine, dont 2 en partage de code avec la compagnie partenaire Air Burkina.

L’occasion était bonne pour le directeur général de révéler la situation de la Compagnie en 2007 et les prévisions pour 2008. En 2007, la Cam a transporté 34 000 personnes. Pour 2008, il est prévu 146 000 passagers. Cette ambitieuse programmation se ressent au niveau du chiffre d’affaires (18,9 milliards contre 4,9 milliards en 2007).

« La Cam répond aujourd’hui aux exigences du transport aérien en se mettant au plus haut niveau des normes internationales à travers la ponctualité, la sécurité et la qualité », a souligné M. Berthé.

La Cam appartient à 51 %, au groupe Agha Khan, 20 % à l’Etat malien, la société Agora-Mali (21,66 %) et des actionnaires privés maliens (7,34 %).

Amadou Sidibé

30 avril 2008