Partager

L’hôtel les Colonnes de Bamako abrite du 18 au 20 décembre 2008, la rencontre annuelle du secrétariat exécutif de la Fédé-ration Africaine des Maisons et Centres de Presse sur le thème : « Medias, Paix et Démo-cratie ». Le choix a été porté sur le Mali lors de la seconde réunion de la Fédération Africaine des Maisons et Centres de Presse tenue du 07 au 09 août 2008 à Abidjan.

La rencontre de Bamako réunit une trentaine de journalistes (nationaux et régionaux).

L’objectif de cette rencontre de Bamako est d’harmoniser la compréhension sur le rôle des medias dans la recherche de la paix afin de renforcer la démocratie, d’impliquer les medias dans la recherche de la paix et partant du renforcement de la démocratie, de mettre en place une stratégie de plaidoyer et de disposer d’un plan de promotion des medias à la paix, la démocratie et aux droits de l’homme, entre autres.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre de la communication et des nouvelles technologies, Mme Diarra Mariam Flantiè Diallo en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amé-rique au Mali, , Son Excellence Mme Gillian Milovanovic, du président de la Maison de la Presse, Makan Koné et du président du secrétariat exécutif de la Fédération Africaine des Maisons et Centres de Presse , Justin Coulibaly.

Le président de la Maison de la Presse, Makan Koné a remercié les partenaires pour leur accompagnement.

Abondant dans le même sens, le président du secrétariat exécutif de la Fédération Africaine des Maisons et Centres de Presse , Justin Coulibaly a fait savoir que le thème qui les réunit aujourd’hui – «Médias, paix et démocratie» – trouve toute sa pertinence dans les crises que traversent bon nombre de pays dans la sous région.

« Là où prévaut la liberté de presse, les journalistes ont la possibilité et le pouvoir extraordinaire d’informer librement et d’influencer le public. Avec ce pourvoir, cependant, vient la responsabilité de l’utiliser de manière sage. Les journalistes, naturellement, ont l’obligation de faire leurs reportages de la façon la plus exacte et la plus honnête possible. Ceux d’entre-vous qui sont des journalistes de l’audiovisuel, et à qui on a attribué de rares bandes ou fréquences pour diffuser l’information, ont un engagement spécial en termes de service public», a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amé-rique au Mali, Son Excellence Mme Gillian Milovanovic.

Le ministre de la Communication et des nouvelles technologies, Mme Diarra Mariam Flantiè Diallo a pour sa part, affirmé qu’elle félicite la Maison de la Presse du Mali pour au moins trois raisons.

« La première raison, c’est sa capacité à convaincre votre organisation de la pertinence et l’opportunité de la tenue du présent séminaire dans notre pays. La deuxième, c’est pour la qualité des relations qu’elle a su entretenir avec mon département et toutes les associations professionnelles de la presse. Et la troisième raison, c’est pour les efforts consentis par la Maison de la Presse dans l’exécution de ses missions premières à savoir, offrir un cadre d’échanges et de rencontres aux professionnels de la presse d’ici et d’ailleurs et renforcer les capacités des journalistes maliens» a t-elle précisé.

Les résultats attendus seront axés sur les points de vue concernant le rôle des medias pour la recherche de la Paix et le renforcement de la démocratie ainsi que la réflexion sur les stratégies de plaidoyer qui seront harmonisés avec un plan de promotion des medias à la paix, la démocratie et les droits de l’homme bien élaboré. Tandis que le plaidoyer se fera au niveau international.

Il est à noter que, la Fédération Africaine des Maisons et Centres de Presse (FAMCP) a vu le jour en décembre 2006 à Ouagadougou par la volonté d’une quinzaine de maisons et centres de presse. Plusieurs thèmes seront développés au cours de ce séminaire.


19 Décembre 2008