Partager

«Je viens de voter ; le peuple décidera », a déclaré IBK


Au total, 60 candi­dats inscrits sur 20 listes pour la députation sollicitent le suffrage de 186 057 électeurs dans la commune VI du district de Bamako. Les popula­tions de la Commune VI sont sorties pour accomplir leur devoir de citoyen.

Dans les différents centres de la commune, les élec­tions législatives se sont déroulées dans le calme et la sérénité. Mais ce n’était pas la grande affluence devant les bureaux de vote.

On pouvait noter la fluidité des opérations de vote, situation qui ne tardera pas à donner lieu à un repos pour les membres des bureaux de vote. Cependant les devantures des différents centres ne donnaient pas cette impression car elles grouillaient de monde.

Dans le premier centre de vote de Yirimadio Misssabougou, le coordi­nateur, Amadou Bouaré, n’a signalé aucune difficul­té pour le déroulement dans les bureaux de vote de son centre, excepté l’absen­ce de certains assesseurs.

Confirmant ainsi les pro­pos du coordinateur, la présidente du bureau de vote N° 230, Fatoumata B. Santara, avait évoqué les mêmes difficultés tout en précisant qu’elle ont été tout de suite prises en charge car la loi électorale permet au président des bureaux de vote de rempla­cer les assesseurs par des électeurs lettrés issus du bureau de vote en question.

Mme Traoré Sirantou Diallo, candidate à l’élec­tion législative, après avoir accompli son devoir, a confirmé que les élections législatives se déroulent dans le calme tout en déplorant cette timidité.

Coumba Traoré, élève de 20 ans, vient de voter pour la deuxième fois dans sa vie. Elle ne connaît pas l’ensemble des candidats, mais elle sait déjà tout de son candidat qu’elle affir­me avoir choisi pour les raisons claires et précises. « J’aime mon candidat et j’attends de lui le bien-être de ma commune …« , prédi­sait-elle.

Mohamed Y. Traoré, délégué de la Cour consti­tutionnelle, a confirmé l’avis des autres tout en estimant « qu’il n’arrive pas à comprendre pourquoi ses frères et sœurs ne sortent pas massivement pour voter« .

Gnimadi Destin

02 juillet 2007.