Partager

Le 4 Novembre 2007, le maire de la Commune VI, M. Souleymane Dagnon, a procédé au lancement des travaux d’aménagement d’un espace vert à Banankabougou, en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Ibrahima N’Diaye, des conseillers communaux, du député Bouba Traoré, de la chefferie traditionnelle, des jeunes du quartier…

L’espace vert à aménager est situé tout juste en face de la mosquée de Banankabougou, près du Groupe scolaire du quartier. Pour rappel, cet espace, qui changera de visage dans deux mois, était très convoité par les opérateurs économiques véreux, omnibulés par le seul profit personnel.

Près de trois argentiers se le disputaient, tous déclarant y avoir un titre foncier en leurs noms. Une situation qui ne pouvait laisser les autorités communales indifférentes.
Aussi, lors de la toute dernière session ordinaire du conseil communal, les 45 conseillers de la Commune VI recommandèrent au bureau communal -piloté par Souleymane Dagnon- d’engager des actions légales de récupération de tous les espaces publics de la Commune, arbitrairement amputés par des opérateurs économiques avec de vrais faux titres fonciers.

Cette recommandation des conseillers est basée sur le principe de la non aliénation des espaces destinés à des fins d’utilité publique, y compris l’espace dont on vient de lancer les travaux d’aménagement. Un petit effort aura donc suffi pour que le bureau communal produise des résultats dans ce sens. D’où le lancement des travaux, au grand soulagement des jeunes et de l’ensemble de la population de Banankabougou.

Concernant les avantages liés à ce nouvel espace vert,le maire de la Commune VI, M. Souleymane Dagnon, est explicite : “La cérémonie qui nous réunit est d’une importance particulière, car il s’agit de l’aménagement d’un espace vert qui constitue une priorité pour tous nos projets environnementaux dans la commune. Cette réalisation, qui coûtera au moins 25 millions, a été possible grâce au Groupe Toguna Agro-Industries qui a accepté de financer en totalité ces travaux. Qu’il trouve ici les remerciements de toute la population.

Quant à l’utilité de ce espace, le maire informe : “L’aménagement consistera à la construction de la clôture, à la réalisation d’espaces de jeux, de repos, de lecture et de promenade. Ces travaux auront des résultats positifs, comme l’amélioration du cadre de vie des populations, l’embellissement du quartier, la disponibilité de lieux de loisir et de détente, mais ils permettront surtout la sécurisation de cet espace vis-à-vis de faux détenteurs de titre. C’est le lieu de féliciter nos plus hautes autorités qui ont garanti cet espace par décret présidentiel qui le classe parmi les patrimoines collectifs du District de Bamako”.

Reste maintenant aux populations bénéficiaires de s’apprêter, dès à présent, pour entretenir cet espace comme il se doit. En attendant, c’est sous une grande ovation que le maire de la Commune VI a procédé, à la pose de la première pierre des travaux. Ce nouvel espace vert flambant neuf sera réceptionné en janvier prochain, le début des travaux étant prévu pour le 15 novembre 2007.

Adama S. DIALLO

06 novembre 2007.