Partager

Le Maire de la Commune IV du District de Bamako, Moussa Mara, a procédé dans la soirée du jeudi 21 juin dernier, à l’inauguration de la Maison des jeunes de sa commune sise à Bougoudani. D’un montant de 48 millions de Fcfa, le joyau a été financé entièrement par la Mairie.

On notait autour de Moussa Mara et de ses collaborateurs, le représentant du Ministre en charge de la Jeunesse, Paul Boro, du président du Conseil national des jeunes (Cnj), Abdoulaye Touré et des membres de la société civile.

Le coordonnateur des Chefs de quartier de la Commune IV, en saluant l’inauguration de cette Maison des jeunes dans sa localité, a profité de l’occasion pour remercier le jeune Moussa Mara pour avoir vite compris le rôle que la jeunesse joue dans le développement d’un pays.

Le président du Conseil national des jeunes (Cnj), Abdoulaye Touré, quant à lui, fera savoir que cette initiative de la construction de la Maison des jeunes a été prise par Moussa Mara qui voyait tout le temps les jeunes du quartier venir vers la Mairie pour organiser des réunions. «A vous jeunes de cette localité du District de Bamako, le tout ne suffit pas d’avoir un joyau, mais vous devez mettre l’accent sur l’entretien», a-t-il ajouté.

Pour le Maire, Moussa Mara, l’évènement est une occasion de joie pour tous les habitants de cette localité. Il a rappelé que la construction de cette Maison des jeunes est une longue histoire. Il fera savoir que la première pierre a été posée il y a de cela plus de quinze ans.

Il a profité de l’opportunité pour demander à la population de faire tout son possible pour payer les taxes. Cela va permettre à la Mairie de mettre en valeur des projets pour le développement de la localité. «Nous allons faire de notre commune une des meilleures dans la District de Bamako. Un investissement est une responsabilité de créateur de richesse. Nous devons mettre l’accent sur l’acquittement de nos taxes» a-t-il souligné.

Destin GNIMADI


Mairie de la Commune IV du District de Bamako : Don de poubelles subventionnées et distribution de vivres

En cette soirée du mercredi 20 juin dernier, la joie était au cœur des habitants de la Commune IV du District de Bamako et des populations déplacées du Nord du Mali vivant dans cette localité. Pour cause : une cérémonie de remise de dons se déroulait dans les locaux de la Mairie de ladite commune.

Outre son staff, le Maire Moussa Mara avait à ses côtés le représentant de la Corem, en l’occurrence Mme Cissé Fady Touré, le représentant du Département en charge de la Solidarité, Jacques Camara et d’autres invités.

Parlant des dons, le Maire Moussa Mara a précisé que ce sont des poubelles subventionnées en partenariat avec l’ONG Prost pour permettre à la population de prendre des dispositions en mesure d’éviter les inondations en cette période d’hivernage. Une manière d’éduquer la population à s’habituer à mettre les déchets dans les 500 poubelles distribuées au lieu de les jeter dans les caniveaux. Il a rappelé que le prix d’une poubelle subventionnée est de 3000 FCFA alors que son prix normal est de 6000 Fcfa. Selon lui, les poubelles sont disponibles au niveau des Etats-civils de la Commune.

Le représentant du Ministre en charge de la Solidarité a dans un premier temps porté son regard sur la situation que traverse notre pays avant de faire une bénédiction à l’endroit des populations déplacées.

Parlant des populations déplacées du Nord du Mali, le premier responsable de la Commune IV du District de Bamako, Moussa Mara, fera savoir que c’est un acte de solidarité que le Département en charge de la solidarité a voulu mettre à la disposition des compatriotes venant du Septentrion.

« Nous devons être solidaires envers nos frères et sœurs. C’est symbolique, mais jamais insuffisant. Une manière de leur dire qu’ils sont chez eux à Bamako. Il est temps que notre pays retrouve la paix », a déclaré Moussa Mara qui a ensuite révélé que d’autres initiatives sont en cours pour permettre à nos frères et sœurs qui sont parmi nous à Bamako de se sentir heureux.

Il est à noter que les populations déplacées du Nord du Mali ont reçu 20 tonnes de riz, du lait en poudre, de l’huile, des boîtes de tomate et plusieurs tonnes de sucre.

Destin GNIMADI

25 Juin 2012