Partager

« Nous en avons eu pour notre dose au sein de l’ADEMA », soupirait un grand soutien politique du maire de la CIII, Abdel Kader Sidibé. Selon lui, en raison de sa qualité de notable de la Commune, doublée de son statut de membre fondateur du parti de l’abeille solitaire, son mentor ne serait plus prompt à se ployer sous la traitrise de certaines abeilles de la ruche en CIII.

Poussé vers la sortie au gouvernail de l’AMM, relégué en 10ème position sur la liste des municipales et écarté au profit de Adama Sangaré lors des dernières législatives, Abdel Kader Sidibé n’est plus en odeur de sainteté au sein de l’ADEMA, ou vice-versa. Déjà, certaines langues affirment que son soutien au candidat du RPM lors du 2ème tour des législatives, serait le signe avant coureur de son arrivée chez les tisserands.

En tout cas, de nos jours, dans certaines rues de la Commune III il n’est pas rare de voir le portrait géant du maire de la CIII sous le sceau du RPM en compagnie du Pr Kalilou Ouattara, le député élu de la même commune.

La Rédaction

Tjikan du 24 Décembre 2013