Partager

Le 13 Avril, au terrain sportif de Magnambougou, le Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) a procédé au lancement officiel de sa campagne électorale pour le scrutin du 26 Avril 2009. Le parti du “Tigre” a saisi l’occasion pour réaffirmer sa confiance à ses militants et sympathisants, afin de renforcer sa puissance électorale et dévoiler ses réelles ambitions en faveur de l’épanouissement de la Commune.

En plus des candidats, l’évènement a rassemblé les hauts cadres du parti, ses femmes et ses jeunes, tous déterminés pour la cause du MPR, en général, et celle de la liste du parti en Commune VI en particulier.

Après avoir observé une minute de silence à la mémoire des disparus, le Président de la section VI du MPR, M. Sounkalo Diarra, a déclaré : “Il y a 5 ans, jour pour jour, nous lancions les campagnes de l’échéance précédente. Et nous en sommes sortis haut la main. Cette fois-ci, nous nous proposons encore de faire mieux. Rappelons que le mandat municipal qui s’achève s’est effectué en groupe solide et dynamique. D’où l’occasion de féliciter et encourager l’équipe sortante“.

La liste ambitionne de faire de la commune la plus phare du District, et cela, à travers un plan de développement efficace concerté et conséquent. Le confort du cadre de vie passe tout d’abord par l’amélioration des conditions de prise en charge sanitaire, l’augmentation des centres de santé. Le MPR, une fois élu, est résolu à adopter et soutenir toute politique allant dans le sens du projet de la construction de l’hôpital du Mali -dont la première pierre a été tout récemment posée- et faciliter les voix et moyens de sa réalisation.

Le parti entend aussi être un auteur incontournable dans le renforcement des capacités des Centres de Santé Communautaire (CSCOM) existants et mobiliser des moyens pour la construction d’autres CSCOM. Le Mouvement Patriotique pour le Renouveau envisage également de changer le visage de la commune en aménageant ou restructurant les infrastructures socio-économiques et culturelles. Par exemple, transformer les Halles de Bamako en un véritable centre commercial de la capitale, et initier la réalisation d’autres marchés pour le développement de la commune.

Les jeunes constituant l’avenir, il leur sera offert des infrastructures sportifs et de loisirs. Le parti se souci aussi de l’assainissement, du transport et de l’électrification effective de la commune d’ici 2013. La promotion pour l’implication des bailleurs de fond, des ONG et des acteurs au développement occupe une place dans les priorités du parti.

Ainsi, l’équipe dirigée par M. Amadou Sabadogo (tête de liste) entend battre de vastes chantiers pour l’emploi. Sur le plan de l’éducation, le MPR milite pour la construction des salles de classe, le recrutement des enseignants et l’établissement d’un partenariat entre tous les acteurs et partenaires de l’école.

Le parti a une liste de 45 candidats, dont Amadou Sabadogo, Lassine Coulibaly, Ténin Makan Koné, Seydou Konaté, Mahamane A. Maïga, Molobali Diarra, Zan Coulibaly, Awa Traoré…, qui ont tous exhorté les électeurs au retrait des cartes.

Notons que les femmes sont au nombre de 13 et représentent 29% ; et les jeunes, 21, soit 41%. Aux dires des différents intervenants, la liste MPR de la commune VI incarne l’espoir et l’avenir.


Bakoroba COULIBALY

15 Avril 2009