Partager

Le parti de l’Abeille est suivi de son transfuge, l’indépendant Sadou Diallo qui remporte 7 sièges. C’est un autre indépendant qui suit Sadou Diallo, Irnaata. Il obtient 5 sièges. Ensuite viennent le PCR 3 sièges, l’URD 2, le RPM 2.

Il y avait 12 listes en compétition dans la commune urbaine de Gao, pour le contrôle de la mairie. Les listes qui n’ont pas remporté de siège sont le Cnid, l’UDD, l’US-RDA, le REDD, le RDS et le MPR.

Les habitants de la cité des Askias se sont mobilisé le 26 avril dernier. Le taux de participation est estimé à 46, 35 %. Le vote s’est déroulé sans incident majeur dans la commune urbaine. Ces résultats confirment le retour en force de l’Adéma-PASJ à Gao, qui était administrée par un maire RPM, qui n’a réussi, pour les présentes élections, que 2 sièges. L’indépendant Sadou Diallo, qui avait quitté le parti de l’Abeille seulement deux semaines avant le début des campagnes électorales, fait un score honorable, en enlevant 7 sièges.

Ce scrutin a révélé une percée des indépendants dans la ville de Gao, au détriment de vieilles formations politiques comme l’US-RDA et le CNID dans une certaine mesure. Il indique par là même occasion la perte d’audience des formations politiques, hormis l’Adéma, qui est un parti véritablement implanté à Gao.

Ramata Diarra

Gao

30 avril 2009