Partager

A l’ouverture de cet espace d’échanges, Fodié Touré, Président de la Ceni, a salué leur ponctualité par rapport au jour- J (72 h avant) et rappelé sa mission de supervision des opérations de vote, de décompte et de dépouillement. En outre la Ceni a une mission de transmission et de centralisation des résultats proposés et enfin prendra fin sa mission dès la transmission des résultats à la cour constitutionnelle, dit-il.

S’agissant de Délégation Générale aux Elections, elle a une mission de confection de l’impression et de la personnalisation des cartes. Et le Ministère de l’Administration Territoriale et des collectivités Locales s’occupe de l’organisation technique et matérielle des élections sur tout le Territoire national. Au Ministère de l’Administration Territoriale de centraliser et de transmettre à la Cour Constitutionnelle les résultats provisoires et documents inhérents cinq jours après les élections, a-t-il souligné.

Pour Fodié Touré, les 400 observateurs internationaux et ceux nationaux estimés à 500 auront chacun un dépliant de guide d’observateurs, un badge, un document sur la Loi électorale et tout autre document afférent. Comme difficulté à rencontrer, cette mission d’observateurs internationaux oblige un contact avec d’autres cultures. Ces contacts les exposeront sans nul doute au dépaysement et à un désagrément temporaire.

Fodié Touré de souhaiter aux étrangers une très bonne mission électorale et surtout des électeurs disciplinés afin de faire régner le silence et la sérénité dans les bureaux de vote.

Au demeurant des questions ont posées sur les parties insuffisamment comprises ou méconnues par les observateurs.

Ténéko KONE

27 avril 07