Partager

Un budget programme au service d’une sécurité alimentaire durable

Dans le but de donner une plus grande lisibilité à la gestion des dépenses publiques, le commissariat à la sécurité alimentaire, a organisé le 30 juin 2008, l’atelier sur la revue des programmes de 2007 et l’élaboration de son budget programme 2009-2011.

Yaya Nouhoun Tamboura, commissaire adjoint à la sécurité alimentaire a indiqué que l’élaboration du budget programme est un processus participatif qui privilégie la transparence dans l’allocation des budgets par programme. Selon lui, cet exercice institué au Mali depuis 1998, responsabilise en même temps les chefs de programme dans la préparation et l’affectation de leur budget.

Dans le cas spécifique du commissariat à la sécurité alimentaire, il a estimé que cette approche devait se traduire par le passage d’une sécurité alimentaire précaire à une sécurité alimentaire durable. Il a indiqué que les actions déjà entreprises seront maintenues et renforcées, en ce qui concerne la mise en place et le suivi évaluation des banques de céréales au niveau de l’ensemble des communes du Mali.

Il a mis un accent particulier sur les distributions alimentaires gratuites, le suivi de la situation alimentaire, le renforcement des stocks nationaux de céréales, notamment le stock national de sécurité et le stock d’intervention pour atteindre les 100 000 tonnes de céréales à l’horizon 2012 comme le prévoit le PDES.

Cependant, il a levé le voile sur un certain nombre de programmes qui bénéficieront d’une attention particulière. Ce sont : la mise en oeuvre du programme national de sécurité alimentaire (Pensa), du programme intégré de développement rural de la région de Kidal (PIDRK), la mise en place des délégations régionales de sécurité alimentaire et la poursuite de la mise en oeuvre du programme d’investissement et de développement rural des régions nord (PIDRN).

La prise en compte de la mise en oeuvre de ces programmes majeurs permettre de traduira l’expression chiffrée des actions et activités pertinentes pour le commissariat”, a-t-il déclaré.


Assane Koné

01 Juillet 2008