Partager

Le compte-rendu de Kalilou fait froid dans le dos. « il y a 10 ans, j’étais épris d’une fille. J’ai mis des mois à l’approcher. Puis, j’ai commencé à aller causer avec elle. Un jour, j’ai pris mon courage à deux mains pour lui avouer mon amour et lui dire que je souhaiterai l’avoir comme épouse. »

« Pour toute réponses, elle est partie d’un éclat de rire et m’a dit que je ferais mieux d’aller épouser ma mère. J’étais effondré. Par chance pour moi, un ouvrier en maçon qui travaillait à côté et qui nous avait entendu est allé m’attendre au coin de la rue ».

Viens me voir ce soir chez moi, m’a-t-il simplement dit. Sans savoir ce qu’il me proposait, je suis allé le voir. Il m’a fait me déshabiller, me laver avec une décoction qui sentait très mauvaise. Ensuite, il m’a induit tout le corps de beurre de karité avant de faire des incantations dans les paumes des mains ouvertes.

Ce soir, quand tu iras chez Bintou, gifle-la de toutes tes forces, rentre chez toi sans te retourner.

Sans chercher à Comprendre, tremblant, le soir, j’ai giflé Bintou au point qu’elle est tombée de sa chaise. Je suis rentré chez moi sans me retourner une seule fois, toujours tout tremblant et rempli de peur.

Je n’avais pas fini d’ouvrir ma porte qu’elle était là. Ses parents ont tout fait. Ils ont fini par me demander le minimum que je pouvais, mais, Bintou n’est plus répartie.

 » Il n’est jamais prudent de mal parler « , termine Kalilou.

Soumba Diabaté 

@Afribone