Partager

La joie de s’amuser, de se retrouver, d’être vue à la télévision nationale comme les autres enfants de ce pays, on pouvait les lires le lundi 25 décembre sur le visage des enfants de Banimonotié dans la salle de spectacle  » Siraba Togola « . Cela grâce aux fonds de solidarité nationale (FSN) qui a pour la circonstance délocalisé pour la première fois à Bougouni la très populaire émission de divertissement des tous petits dénommée (nous les enfants) réalisée par l’ORTM.
L’enregistrement de cette émission déroulée dans une ambiance festive a enregistrée la participation des milieux d’enfants, des autorités politiques, administratives de la localité, du président du conseil d’administration de FSN Siriki Konaké, du directeur du FSN Adama Diarra entourée pour la circonstance de ses nombreux collaborateurs.

Premier à intervenir, le préfet de Bougouni de souligner dans son intervention, cette date du 25 décembre grâce au FSN restera une date inoubliable gravée en lettre d’or dans l’histoire du cercle de Bougouni.
Pour cause durant plus de trois heures d’horloges, les touts petits ont émerveillé la salle de spectacle (Siraba Togola) par des skechts, des chansons. A cela il faut ajouté les prestations de plusieurs artistes invités pour la circonstance comme les Espoirs de la musique malienne, Dj Sénateur, Djeneba Diakité dit  » Djeni  » le tout ponctué par la générosité du père Noêl.

Des cadeaux pour plus de 3 millions offert aux enfants

Institution gouvernementale à gestion privée qui a comme objectif la recherche et la collecte de fonds afin d’investir dans des programmes et des projets de réduction de la pauvreté sur l’ensemble du territoire national, le fonds de solidarité a distribué plusieurs cadeaux au cours de cette cérémonie. Comprenant des jouets, des tricycles et autres pour une valeur de plus de trois millions de FCFA ces jouets ont été remis symboliquement par le président du Conseil d’administration, le directeur Adama Diarra et les autorités locales a plusieurs structures, notamment les jardins d’enfants, les écoles fondamentales, les associations de personnes handicapées et les Organisations non gouvernementales locales.

Le maire de Bougouni a remercié a juste a titre le Fonds de Solidarité nationale pour l’initiative,  » de venir fêter à plus de 100 Km de Bamako la fête de noël avec nos enfants leurs donnant ainsi, la joie de s’amuser de se retrouver, de leurs offrir des cadeaux et d’être vue chanter et danser à la télévision nationale du pays. Toute chose a part Bamako n’a jamais été faite en dehors de Bamako« .

Kassoum THERA

28 dec 2006