Partager

« La mission assignée à la garde nationale est très délicate» , dixit Colonel Ouahoun Koné chef d’Etat Major de la garde Nationale.

Après sa prise de fonction le 19 septembre, le tout nouveau chef d’Etat Major de la garde nationale le Colonel Ouahoun Koné a décidé d’aller à la rencontre des medias. C’est dans cette optique qu’il a tenu une conférence de presse dans la grande salle du ministère de la sécurité le jeudi 29 septembre 2016.

Au cours de cette rencontre avec les hommes de medias le service communication des bérets chocolat a fait un exposée sur le Groupement de Maintien d’ordre.

Le commandent de cette unité Mamadou F Diakité a expliqué le processus de fonctionnement du GMO qui selon lui participe au maintien d’ordre public, à la sécurisation des institutions de la République et à la défense du territoire national.

Au cours de l’année 2 016 a souligné le commandent Diakité les patrouilles ont permis d’appréhender 442 personnes pour des motifs divers. 274 engins à deux roues et 81 engins à quatre roues ont été saisis. Une arme artisanale avec 4 cartouches a été saisie. Le Colonel Kone de dire que la Garde Nationale vient généralement en soutien autres corps de maintien d’ordre à savoir la gendarmerie nationale et la police nationale. Il n’a pas manqué de revenir sur les évolutions que le corps a subi surtout par rapport à son appellation. Il ya peu a souligné le premier responsable de la garde le corps s’appelait garde et goum du Mali. Les goumiers étaient déployés au nord et avaient leur propre matricule mais pour des questions d’unité la garde a été unifiée pour devenir la garde nationale après l’appellation Garde Républicaine.

Badou S. Koba

Le Carrefour du 06 Octobre 2016