Partager

10 avril par une marche qui partira de la place de la Liberté (face ministère de l’éducation). Et ce mercredi 11 avril, il y aura un meeting sur la pelouse du Stade Modibo Kéita.

Après sa dernière assemblée générale au Centre internationale de conférences de Bamako (Cicb), le Collectif des ressortissants du Nord (Coren), a animé le 8 avril 2012, à la Maison de la Presse de Bamako, un point de presse. Animé par le président du Coren, Malick Al Housseyni Maiga avec plusieurs membres du bureau du Coren, des notabilités, élus des trois régions du Nord. La situation sécuritaire au Nord du Mali était le sujet principal.

Dans la déclaration liminaire lue par le président du Coren, le collectif condamne avec la dernière rigueur la déclaration d’indépendance illusoire proclamée sur les régions du Nord au nom d’un mouvement dit de libération de l’Azawad. Le Coren considère cette déclaration d’indépendance illusoire comme une insulte à la fois, à l’unité nationale du Mali, à la cohésion sociale et à la dignité même des communautés du Nord que rien n’aurait dû séparer.

Le Coren, a invité les populations des régions du Nord, à la mobilisation et à la résistance populaire jusqu’à la libération totale de notre territoire natal. Le président du Coren, Malick Al Housseyni Maiga s’est dit satisfait aussi de la réaction spontanée de l’opinion internationale et singulièrement de l’Union africaine par le rejet immédiat de l’indépendance dite de l’Azawad. Il a dénoncé tous les crimes et tous les viols commis par le Mnla sur les femmes au Nord. « Nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoins, que ces actes ne sauraient être impunis », poursuit le communiqué. Le Coren demande le soutien de tous pour aider le Mali à libérer le Nord Mali, victime selon lui d’invasion programmée. Il a appelé à l’ouverture de couloir humanitaire pour secourir les populations afin de retrouver leur dignité et leur honneur bafoués.

Le Coren ne semble pas s’arrêter en si bon chemin tant que le Nord n’est pas libéré. Ses activités de sensibilisation à l’endroit de l’opinion nationale et internationale se poursuivront ce mardi 10 avril par une marche qui partira de la place de la Liberté (face ministère de l’éducation). Et ce mercredi 11 avril, il y aura un meeting sur la pelouse du Stade Modibo Kéita. Toutes ses actions selon le Coren, visent à briser le silence sur la tragédie qui se noue dans les localités occupées.

Hadama B. Fofana

10 Avril 2012