Partager


Le samedi 5 Avril 2008, sous la conduite du jeune deputé du parti, Moussa Diawara, le siège du Congrès National d’Initiative Démocratique (CNID-Faso Yiriwa Ton) a abrité une journée d’échanges et de restitution du travail parlementaire.

La journée a drainé plusieurs militants et sympathisants des sections et sous-sections, ainsi que des représentants du Conseil National des Jeunes (CNJ) et des partis politiques invités.

L’occasion a été mise à profit par le député Moussa Diawara pour informer ses camarades de tout ce qui a été fait par l’Assemblée nationale, lors de ses différentes sessions. Mais le jeune député du CNID a auparavant tenu à expliquer, aux militants du parti, le travail parlementaire, notamment les missions et préorogatives du député.

Après l’exposé du jeune député, les échanges ont tourné autour de plusieurs préoccupations.Toutes les interventions ont porté sur la crise de l’école, la cherté de la vie, le chômage des jeunes… Le député Diawara a beaucoup été interpellé sur ces différentes questions.

Tout le monde tenait à savoir ce que l’Assemblée nationale a entrepris pour faire face à ces différentes situations. Aux préoccupations exprimées par les uns et les autres, le député du CNID a donné des réponses en fonction de son niveau d’information.

Mais il faut reconnaître que l’élu Diawara ne pouvait pas donner des éléments de réponse à toutes les interrogations soulevées lors de cette rencontre de restitution, tant les intervenants étaient sortis du cadre fixé par les débats. Mais il faut aussi indiquer que l’initiative a été saluée par les militants du parti et les invités.

Laya DIARRA

07 avril 2008.