Partager


C’est au cours d’une soirée de gala que le Centre national de la cinématographie du Mali (CNCM) présentera officiellement, ce vendredi 19 octobre, la série télévisée « Commissaire Balla ». Placée sous le haut patronage du tout nouveau ministre de la Culture, Mohamed El Moctar, cette cérémonie aura lieu dans les locaux du Centre à Bozola.

Quelques semaines, après l’ouverture officielle du studio école « Le Bourgou« , le Centre national de la cinématographie du Mali (CNCM) s’apprête à lancer la nouvelle série télévisée intitulée « Commissaire Balla« . Composée de 13 épisodes de 26 minutes chacun, « Commissaire Balla » est une production du CNCM.

C’est au cours d’une soirée de gala que cette cérémonie, dédiée au cinéma malien, aura lieu, ce vendredi 19 octobre, dans les locaux du CNCM à Bozola sur l’Avenue de la Marne, derrière l’hôtel de l’Amitié. Le tout nouveau ministre de la Culture, Mohamed El Moctar, après avoir visité le CNCM, il y a quelques jours, présidera la cérémonie en présence d’autres invités de marque.

Selon le Directeur général du CNCM, Moussa Ouane, « cet événement est uniquement dédié au cinéma malien« . « C’est une manière pour nous de faire la promotion de notre cinéma. Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour que cet événement soit une véritable réussite dans la mesure où le cinéma malien a besoin de cela » nous a confié Moussa Ouane.

La soirée sera très riche en activités puisqu’elle permettra à bon nombre de personnes de connaître l’évolution de la cinématographie au Mali du Service cinématographique de l’information du Mali en passant par le Centre national de la production cinématographie qui est devenu aujourd’hui le Centre national de la cinématographie du Mali.

Une projection dite « hier à aujourd’hui » est prévue dans ce sens. Il est également prévu dans le programme une séquence sur le tournage d’un film. Ce qui permettra à l’assistance de connaître le processus de fabrication d’un film du début jusqu’à la fin. Un accent particulier est mis sur les costumes.

Le plus grand costumier en Afrique, Kandjoura Coulibaly organisera un défilé pour montrer ses costumes. A titre de rappel, les costumes du film « Guimba » de Cheick Oumar Sissoko sont l’œuvre de Kandjoura Coulibaly. Et c’est lui également qui habille la cantatrice Fantani Touré dans ses clips.

L’ambition de Moussa Ouane, c’est aussi de voir les artistes s’intéresser à la composition musicale de film, comme ce fut le cas de Bassékou Kouyaté dans « Kokadjè » ou de Soro Coulibaly dans « Commissaire Balla« .

La charmante artiste, Nafi Diabaté dite « Mari-Mar » qui a joué dans la série télévisée « Dou, Ma Famille » parlera de ses expériences, au cours de cette soirée gala. Qui sera sanctionnée par la projection du résumé de « Commissaire Balla » de treize minutes. C’est dire que la fête promet d’être belle.

Selon nos informations, l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM) est, aujourd’hui, prête à diffuser la série « Commissaire Balla » pour ses téléspectateurs, probablement à partir du 27 octobre. Le Directeur général du CNCM et celui de l’ORTM signeront, dans les jours, à venir le contrat de diffusion.

Rappelons que le Centre national de la cinématographie du Mali a pour mission de contribuer au développement socioculturel et économique par le cinéma, de coordonner et d’animer les différentes activités cinématographiques au Mali.

Pour mener à bien cette mission, le CNCM est chargé de contribuer à la promotion des films maliens tant au Mali qu’à l’étranger, de favoriser l’utilisation des nouvelles technologies pour la promotion du cinéma, de produire des films d’actualité, documentaires ou artistiques. Moussa Ouane et son équipe veulent donner un nouvel élan au cinéma malien.

Alou B HAIDARA

19 octobre 2007.