Partager

«

Le club jeunesse et développement se veut une association d’aide des jeunes à se prendre en charge pour lutter contre l’oisiveté, source de découragement des jeunes. Après une longue expérience vécue au Sénégal et tout récemment à Kayes au Mali, le club dirigé par Mme Guéguen Alice Dakouo, la sénégalo-malienne, entend s’élargir ses activités sur toute l’étendue du territoire.

»

C’est pour cette raison que la présidente du club, accompagnée de tout son staff, a organisé une conférence de presse à la Maison de la Presse le vendredi 27 juin 2008. Cette conférence visait à porter à la connaissance de l’opinion les objectifs du club en faveur de la jeunesse malienne dans le cadre de la prise en charge de leur développement.


Les missions du club

Avant cette étape de Bamako, le club avait à son actif plusieurs activités réalisées. Il s’agit notamment des défilés de modes, des concours de danse, des Tombola au Sénégal, à l’intention des jeunes. Selon la présidente, ce choix porté sur les jeunes s’explique par le fait que la jeunesse est la base de tout développement mais aussi de l’avenir du pays.

Le club jeunesse et développement aura pour missions de consolider les liens entre les jeunes, développer la solidarité entre eux, accompagner et appuyer les actions de développement, encourager les activités génératrices de revenus.

En répondant aux différentes questions, Mme Guéguen Alice Dakouo a affirmé que tous les domaines d’activités, tous les corps de métiers sont concernés par le club. Elle a profité de l’occasion pour informer les jeunes qu’après les études les jeunes doivent s’autoformer en s’associant en groupe pour affronter le marché de l’emploi.

Aussi, le club pourra apporter des informations et des conseils aux jeunes qui veulent s’engager dans un domaine d’activités qui serait très recherché ou porteur de revenus. Une aide également ne manquera aux jeunes dans leurs démarches de création d’entreprises ou d’activités génératrices de revenus.

Le club participe naturellement à l’organisation des activités telles que les festivités, des formations à l’endroit des jeunes, la création des écoles, le développement agricole en potentiel en Afrique, l’accès à des technologies de l’information et de la communication et des activités de gestion.

La 5ème Edition de club

Avec toutes ces activités que le club vient de mener afin d’atteindre ses objectifs, il semble être sur le bon chemin à cette 5ème édition. C’est d’ailleurs l’ambition de la présidente du club jeunesse et développement, car selon elle, depuis 5 ans, le message que veut transmettre le club, n’arrive pas à passer.

C’est pourquoi, elle a placé son espior sur cette 5ème édition pour rattraper le temps perdu. Avant de conclure, Mme Gueguen Alice Dakouo a invité les jeunes à faire preuve de courage et de détermination pour la réalisation de leurs activités de développement. Car selon elle, le Mali a besoin de ces jeunes de bras valides.

Hady BARRY

30 Juin 2008