Partager

La mairie du district de Bamako, en collaboration avec Hydro Sahel a procédé jeudi à l’installation d’un portique électronique au carrefour de la Bourse du travail pour l’amélioration de la fluidité de la circulation à Bamako. La cérémonie solennelle était présidée par le ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, chargé de la décentralisation, Me Demba Traoré. C’était en présence du gouverneur du district de Bamako Souleymane Diabaté du maire central Adama Sangaré, ainsi que le 2ème adjoint du maire de la commune III, Mamadou Kansaye, du président directeur de « Hydro sahel » le concepteur du porche électronique, Modibo Kéita ainsi que les autorités religieuses et coutumières de la commune III.

Le nouveau portique de régulation de la circulation qui surplombe l’Avenue de l’indépendance à l’intersection de la Bourse du travail mesure 6,50 mètres de haut et pèse 2 tonnes. L’équipement en acier comporte des logiciels informatiques et un écran longitudinal sur lequel défilent des messages de régulation de trafic. Son concepteur est notre compatriote Modibo Kéita, le PGD de la Société « Hydro sahel. L’installation fonctionne à l’énergie solaire.

Le 2ème adjoint du maire de la Commune III a remercié le concepteur de l’outil et les autorités pour avoir choisi sa commune, afin d’installer le premier échantillon de cet équipement, avant de promettre que bon usage sera fait de l’équipement. De son coté le président directeur général, Modibo Kéita a précisé que l’outil électronique vise à lutter contre l’insécurité, mais aussi d’embellir la ville de Bamako. L’objectif recherché explique, Modibo Kéita est d’équiper la ville de Bamako, afin qu’elle soit une vitrine en Afrique de l’ouest.

La cérémonie était présidée par le ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, chargé de la décentralisation, Me Demba Traoré

Les autres panneaux électriques fonctionnant à Bamako à travers l’énergie solaire sont une particularité visible de cet équipement a-t-il rappelé. Modibo Kéita a par ailleurs souhaité l’accompagnement des plus hautes autorités. L’ouvrage a ajouté le maire du district de Bamako, Adama Sangaré permettra de recenser et de diminuer les problèmes des usagers de la route. Il a invité les Bamakois à s’acquitter des taxes de 3000 Fcfa qu’ils doivent à la mairie du district chaque année.

Avec cette somme rassure, Adama Sangaré la mairie du district pourra développer, embellir, rendre la ville de Bamako coquette et diminuer les souffrances des usagers dans la circulation. Malheureusement poursuit le maire ces taxes ne sont payées qu’à 10% au niveau de la mairie. Le maire du district de Bamako a souhaité que cet exemple soit suivi dans d’autres communes de Bamako et du reste du pays.

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, chargé de la décentralisation s’est dit émerveillé par la réalisation du panneau électrique. Cet équipement a-t-il dit permettra de renforcer sécurité routière. Me Demba Traoré a lui aussi exhorté les populations de la commune III en général et les usagers en particulier à bien prendre soin, protéger et sauvegarder le panneau électrique. Le projet s’étendra à d’autres communes de Bamako et d’autres localités du pays.

SIDI YAYA WAGUE

Le 29 Octobre 2012

Essor