Partager


Sur la route de Sébénicoro, aucune journée ne se passe sans que les forces de l’ordre et de sécurité ne fassent appel aux agents des Sapeurs Pompiers pour porter secours à des accidentés de la circulation routière.

Et toujours ce sont les conducteurs des motos Jakarta qui sont à l’origine de ces accidents. Aussi, les victimes se comptent parmi eux. Pourquoi les gens n’arrivent-ils pas à maîtriser leurs engins?

Avec la multiplication des motos de marque Jakarta dans le District de Bamako l’insécurité routière ne cesse de prendre de l’ampleur. Car, ceux qui conduisent ces jakarta sont pour la plupart des mineurs ou encore des gens qui n’ont aucune notion élémentaire du code de la route.

L’essentiel pour eux, c’est de pouvoir mettre le moteur en marche et démarrer l’engin. Ils se soucient peu des risques qu’ils encourent et ne font rien pour connaître le code de la route. Ils se caractérisent surtout par les excès de vitesse.

C’est ainsi qu’avant hier, deux motocyclistes ont percuté un vélo cycliste et tous, étalés sur la route, saignaient.

Il est temps de trouver une solution à cette situation.

Mamadi TOUNKARA

1er novembre 2007.