Partager


Les usagers de certains grands axes de Bamako ont certainement remarqué la présence hier lundi 1er août des éléments de la police du Groupement mobile de sécurité (GMS). Ces derniers interpellaient systématiquement les automobilistes pour vérifier la validité de certaines de leurs pièces, notamment la vignette de l’année en cours.

Selon le commandant de la Compagnie de la circulation routière (CCR), Mohamed Koureissi, cette opération est exclusivement une opération des impôts qui, précisera-t-il, a demandé le concours de la police pour traquer les mauvais payeurs.

« Ces genres d’opérations interviennent généralement en fin d’année. Vous le savez certainement la direction générale des impôts (DGI) ne peut pas arrêter quelqu’un. Donc elle a demandé notre concours pour l’aider à mener son opération de recouvrement » , a expliqué M. Koureissi, qui a averti que les véhicules qui ne sont pas en règle ont été immédiatement conduits dans la cour du GMS et ne seront relaxés que sur instruction de la DGI.


Amadou Waïgalo

02 Septembre 2008