Partager

Les sept prédicateurs maliens victimes de la tuerie de Diabali ont été inhumés le vendredi 14 septembre 2012 dans l’après-midi au cimetière de Niamakoro. Plusieurs centaines de personnes ont assisté à ces obsèques nationales.

Après la prière d’Al Asr aux environs de 16 h 30, plusieurs centaines de fidèles ont, devant la Markaz (mosquée de la Dawa) à Banankabougou, prié sur les dépouilles des sept maliens prédicateurs victimes de la tuerie de Diabali. La prière a été dite par Mahmoud Dicko, le président du Haut conseil islamique du Mali (HCI).

Les dépouilles ont été ensuite transportées au cimetière de Niamakoro. Le cortège mortuaire était encadré par des forces de sécurité. Tout au long du trajet, des fidèles n’ont cessé d’implorer Dieu pour le repos de l’âme des disparus. Ils récitaient des noms de Dieu : Layilaha ilala, Soubhanalaye, Alhamdoulaye.

Les dépouilles des sept personnes ont été enterrées. Après la mise en terre, la foule s’est dispersée en silence. On notait une forte présence de la communauté arabe et des autorités.

Il faut rappeler que les dépouilles des neuf Mauritaniens avaient été rapatriées à Nouakchott (Mauritanie) mercredi dernier et enterrées le jour même.

Sidiki Doumbia

17 Septembre 2012