Partager

A la veille de son 50e anniversaire, le Centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré a organisé mercredi la 28e session de son conseil d’administration. Hôpital central, la structure a enregistré en 2008 entre 76 et 100 % de taux d’occupation des lits.

Réunis pour la 28e session de leur conseil, les administrateurs du CHU Gabriel Touré ont examiné hier les rapports d’activités et financiers de l’année 2008 et fixé des balises pour 2009. Au cours de l’année écoulée, l’hôpital est parvenu à des résultats satisfaisants. Les activités techniques ont été exécutées à près de 77 %.

En termes de chiffres, l’on relève que 140 489 malades ont été consultés et 18 429 autres hospitalisés. Tant et si bien que le taux d’occupation des lits a atteint les 76 % et même les 100 % dans certains services comme la chirurgie générale et la traumatologie.

Dans les premiers semestres de 2008, le taux des décès a chuté de 15 à 13 %. Sur une prévision budgétaire de 4 097 769 849 F CFA, il y a eu 3 690 985 382 F CFA de dépenses, soit un taux de 90 % contre 84,41 % en 2007. Le CHU est parvenu à ces résultats grâce à l’engagement de ses 600 agents dont 400 stagiaires.

La programmation budgétaire pour l’année 2009 est de 4 682 842 438 F CFA dont 73,30 % de subvention de l’Etat et 28,64 % de ressources internes, ce qui fait une augmentation de 14 % du budget 2009 par rapport à 2008.

Le CHU compte faire en 2009, surtout dans le domaine de l’accueil, dans la qualité des soins. Pour cela, son directeur général, Dr. Abdoulaye Néné Coulibaly, invite tous les agents à faire preuve de dévouement et les a engagés redoubler d’effort pour soulager les malades, prodiguer des soins gratuits aux indigents et prêter une oreille attentive aux parents.

Anne-Marie Kéita

26 Février 2009