Partager

L’épidémie de choléra qui affecte la Guinée-Bissau depuis mai a tué 72 personnes et 3.200 cas ont été enregistrés selon une source médicale. »Nous avons commencé à recevoir des cas de diarrhée très aiguë. Il y a des traces de sang dans les selles de certains malades, mais il faut attendre les résultats des analyses pour savoir s’il s’agit de cas de diarrhée rouge » a déclaré une infirmière de l’hôpital Simao Mendes, en évoquant de nouveaux cas. Le 19 août, le gouvernement bissau-guinéen avait déclaré n’être « plus en mesure de circonvenir » l’épidémie de choléra et avait lancé un appel à l’aide internationale. Le bilan était alors de 53 morts et 2.200 cas de choléra enregistrés. Depuis 1997, le pays subit régulièrement une épidémie de choléra à l’approche de la saison des grandes pluies, entre mai et octobre. En 1997, 892 personnes étaient mortes et en 2005, l’épidémie a fait 400 victimes, a indiqué un rapport du service local des grandes endémies.