Partager

Le Parc d’exposition de Bamako (site de la FEBAK) abrite depuis hier lundi 18 décembre, la première édition de la quinzaine commerciale. Organisée par la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), l’ouverture de la foire était présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Choguel Maïga. Celui-ci, dans son intervention, a reconnu le pragmatisme de l’équipe dirigée par Jeamille Bittar qui a pu construire le Parc des expositions de Bamako, comme promis lors de son élection en 2002 à la tête de l’institution consulaire.

En cette veille des fêtes de fin d’année, la CCIM, dans le cadre de sa mission de promotion de l’activité commerciale, a décidé d’organiser une quinzaine commerciale. Première du genre, cette manifestation qui se déroulera jusqu’au 31 décembre prochain, sur le site du Parc des expositions, sis à Kalabancoro, a été ouverte hier par le ministre Choguel Maïga, avec à ses côtés le président de la CCIM, Jeamille Bittar, le maire de la Commune V, Demba Fané et plusieurs autres responsables du monde du commerce, de l’industrie et des services.

Une centaine d’exposants offrent divers produits aux Bamakois. Il s’agit, entre autres, des produits alimentaires, des cosmétiques, de l’habillement, des parures, des ustensiles de ménage, des cadeaux pour les enfants…. Des Iraniens, habitués du marché malien proposent une gamme variée de produits de décoration de maison, des bijoux… alors que des Portugais, à travers la société Porrtomali, offrent toute une gamme de produits de qualité fabriqués à partir de l’aluminium.

Le ministre, dans son intervention dira qu’il était venu au Parc pour constater, car la réalisation de cet espace était un défi et un rêve pour les opérateurs économiques maliens. « Aujourd’hui le rêve est devenu une réalité. En 2002 après son élection Bittar avait annoncé la réalisation de ce Parc pour que désormais tous les événements de la Chambre puissent se tenir en un seul lieu avec un standing international. Lorsqu’il a exprimé ce vœu, Bittar nous a fait part des difficultés relatives à l’obtention des papiers pour la clôture des lieux. Sur instruction du président de la République au gouvernement, tous les documents lui ont été remis y compris la somme de 100 millions de FCFA. Je constate qu’à la fin de son mandat, Bittar et son équipe ont pu construire le parc  » a indiqué le ministre Choguel Maïga.
Qui a exprimé son assurance quant à l’aboutissement des autres projets prévus sur le site par le président Bittar à savoir un hôtel 3 étoiles et un parc d’attraction pour les enfants. « Je suis sûr que l’équipe que je connais va les réaliser comme elle l’a toujours fait » a conclu le ministre.

Alors que le président Bittar a annoncé que les négociations avec les partenaires sont très avancées pour la réalisation de ces infrastructures; si tout va bien, les travaux doivent débuter en mars 2007.

D’autres bonnes nouvelles annoncées par Bittar, concernent l’organisation au mois de janvier prochain d’une exposition de produits maliens à Rabat (Maroc) alors que les contacts sont très avancés avec le Port de Marseille pour la tenue d’une exposition permanente du Mali en France.

Auparavant, le maire de la commune V, Demba Fané s’était félicité de la tenue de cette manifestation commerciale qui offre une opportunité aux opérateurs économiques et aux populations de sa commune.

Youssouf CAMARA

19 décembre 2006.