Partager

cataracte1.jpgPremière cause de cécité dans le monde, réel problème de santé publique et véritable préoccupation pour les autorités maliennes, la cataracte, est une opacité du cristallin qui se manifeste par une cécité nocturne.

Chaque année, environ 12 000 nouveaux cas de la cataracte sont enregistrés au Mali. Au Mali, la prévalence de la cécité est de 1,2 % soit environ 156 000 aveugles dont la moitié i.e. 78 000 cas de cécité, est liée à la cataracte.

C’est ainsi que, depuis de nombreuses années, le Programme national de lutte contre la cécité (PNLC) souhaite une prise en charge gratuite de l’intervention chirurgicale de cette maladie.

Aujourd’hui, ce vœu du PNLC va être afin réalisé. En effet, le chef de l’État Amadou Toumani Touré a déclaré que l’intervention chirurgicale contre la cataracte sera désormais gratuite.

Cette décision s’inscrit dans une dynamique de partenariat avec Cuba qui a signé avec notre pays, un accord de coopération pour le renforcement de la lutte contre la cécité.

Ce partenariat se réalisera à travers l’opération Miracle ou « Milagro » en espagnol, lancée le 10 février dernier à l’Institut d’ophtalmologie d’Afrique tropicale (IOTA).

« Milagro » va assurer la prise en charge gratuite de la chirurgie de la cataracte, du glaucome (2è cause de cécité dans le monde) et du ptérygion, une maladie peu répandue dans notre pays.

« Milagro » va permettre d’améliorer l’accessibilité géographique et financière des patients à la chirurgie de la cataracte et élargir la couverture de la prise en charge chirurgicale de la cataracte, du glaucome et du pétrygion.

L’opération « Milagro » sera gratuite pour le patient. Elle est subventionnée par l’État et ses partenaires qui prendront en charge les médicaments et consommables pour les besoins de l’opération, les coûts afférents aux stratégies avancées et bien d’autres charges.

Quant au partenaire cubain, lui, va apporter un lot d’équipements médicochirurgicaux, assurer l’expertise technique avec des ressources humaines notamment deux professeurs et quatre médecins, spécialistes en ophtalmologie.

Les prévisions sur les quatre prochaines années de l’opération « Milagro », programment 17 000 interventions contre la cataracte cette année, 28 000 opérations en 2008, 32 000 en 2009 et afin 35 000 interventions à l’horizon 2010.

Dans le but d’atteindre ces objectifs, une stratégie a été élaborée : Elle s’articulera autour du renforcement du plateau technique des centres secondaires dans les régions, de l’extension des unités de soins ophtalmologiques, du redéploiement et l’affectation des ressources humaines dans les centres.

De même, la stratégie prendra en compte le renforcement des capacités des médecins ophtalmologistes à l’IOTA et le développement de la stratégie avancée pour la chirurgie de la cataracte.

Le PNLC en partenariat avec l’IOTA, est chargé de mettre en œuvre l’opération « Milagro ».

L’IOTA, un centre hospitalo-universitaire (CHU) aura la responsabilité d’assurer la formation, la recherche dans le cadre de l’opération.

Deux professeurs cubains renforceront les capacités des spécialistes maliens conformément à l’accord de coopération.

Pour le Dr Sanoussi Bamani, coordinateur du PNLC, il y a urgence et nécessité absolue de donner une autre tonalité à la lutte contre la cécité en général et la cataracte en particulier.

En effet, les ratios recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière de prise en charge chirurgicale de la maladie, sont fixés à 2 000 interventions pour un million d’habitants et par an. Actuellement, le Mali, d’une population de plus de 12 millions d’habitants, est largement en deçà de ces rations, avec près de 9 669 cataractes opérées en 2006.

L’opération « Milagro » selon le Dr Bamani va démarrer par une phase “coup de balai”. Elle permettra de prendre en charge les anciens cas de cataracte avant de s’intéresser dans une deuxième phase aux cas incidents.

L’opération Milagro qui n’a pas véritablement démarré se déroulera en deux temps.

La première phase s’étalera jusqu’en 2010. Quant à la deuxième, elle débutera en 2011.

08 mai 2007.